Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Alimentation > Surpoids et obésité > Qu'est ce que l'obésité infantile ?

Surpoids et obésité 

Qu'est ce que l'obésité infantile ?

[ Publié le 29 avril 2011 - mis à jour le 5 mai 2017 ]

En France métropolitaine, 14% des enfants sont en excès de poids : surpoids et obésité. L’obésité chez l’enfant et l’adolescent, comme chez l’adulte, correspond à un excès de masse grasse mise en réserve dans les tissus adipeux avec un rapport poids/taille supérieur de 20% par rapport à ce qu’il devrait être.

enfant-obese-alimentation-tv

Les principaux facteurs sont les suivants :

puce la sédentarité (activité physique insuffisante),

puce un excès d’apports énergétiques par rapport aux besoins de l’organisme,

puce des facteurs sociaux-économiques,

puce des facteurs familiaux,

puce des facteurs environnementaux,

puce des facteurs psychoaffectifs.

 

Les pouvoirs publics ont déjà mis en place le PNNS (1 et 2) : Programme national nutrition santé depuis 2001. Le PNNS 1 a d’abord diffusé de l’information autour de 9 objectifs nutritionnels prioritaires : le plus connu est probablement « manger 5 fruits et légumes par jour ». Puis le PNNS 2 a fixé des objectifs plus « pointus » qui sont :

 

 

La politique nutritionnelle à l’école mène des actions dans les domaines suivants :

  • l’offre alimentaire en milieu scolaire,
  • l’éducation nutritionnelle au goût et à la consommation,
  • la nutrition dans les programmes d’enseignement,
  • la prévention des problèmes de surpoids et d’obésité, d’anorexie, de troubles du comportement alimentaire,
  • la pratique de l’activité physique.

 

Les acteurs de cette politique nutritionnelle sont nombreux :

  • les enseignants,
  • les infirmiers et médecins scolaires,
  • les partenaires de santé associés à l’école,
  • les personnels de restaurants scolaires…

 

N’oublions pas que les premiers acteurs dans l’éducation nutritionnelle des jeunes sont les parents, ou tuteurs légaux.

 

Depuis 2001, dans notre pays, l’offre alimentaire dans les milieux scolaires a fait l’objet de divers  textes, stipulant que :

  • la composition des repas servis en restauration scolaire doit respecter les besoins nutritionnels des enfants et des adolescents. Elle doit également respecter les normes de sécurité alimentaire en vigueur ;
  • « la collation matinale à l’école n’est ni systématique, ni obligatoire et aucun argument nutritionnel ne justifie la collation matinale de 10 h 00, qui aboutit à un déséquilibre de l’alimentation et à une modification des rythmes alimentaires des enfants » ;
  • depuis le 1er septembre 2005, « Les distributeurs automatiques de boissons et de produits alimentaires payants et accessibles aux élèves sont interdits dans les établissements scolaires ».

 

Parmi les nombreux exemples de mesures prises à l’échelle de certaines villes, qui suivent des programmes spécifiques, il existe le programme Epode (Ensemble, prévenons l’obésité des enfants). Le programme Epode est mis en place dans plusieurs villes françaises par les pouvoirs publics, au sein des écoles maternelles et primaires. Différentes actions sont mises en place, comme les Rendez-vous Vitalité, faisant la promotion des activités physiques et sportives.  Plusieurs villes françaises ont adopté le programme, comme :  

  • Paris,
  • Roubaix,
  • Asnières-Sur-Seine,
  • Meyzieu,
  • Béziers,
  • Saint-Jean,
  • Royan et bien d’autres…

 

Les activités proposées aux enfants sont les suivantes :

  • organisation de petits déjeuners,
  • sport pour les enfants et leurs familles,
  • services téléphoniques personnalisés,
  • activités physiques menées de façon ludique,
  • ateliers culinaires pour les mamans,
  • actions destinées aux migrants,
  • cours de cuisine dans les écoles,
  • randonnées pour les enfants,
  • actions menées conjointement avec les commerçants, les pharmaciens et les médecins…


vignette-etp-programmes

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Faire reconnaître son invalidité... Et après ?
 

Nos assistantes sociales vous aident dans vos démarches.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER