Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Alimentation > L'équilibre alimentaire en pratique > Comment limiter la consommation de sel ?

L'équilibre alimentaire en pratique 

Comment limiter la consommation de sel ?

[ Publié le 12 avril 2011 - mis à jour le 21 septembre 2017 ]

fia_14724295_xl_bd

 

En France, notre consommation de sel reste trop élevée. Or une consommation de sel excessive peut avoir pour effet le développement ou l'aggravation de certaines maladies (comme l'hypertension artérielle ).

Pour limiter nos apports en sel, on peut réduire les ajouts dans les plats préparés à la maison et limiter la consommation des produits transformés riches en sel.

Rappel : 1 gramme de sel = 400 mg de sodium.

 

Notre corps a besoin de sel mais pas en excès. Tous les aliments en contiennent naturellement. Il n'est donc pas nécessaire d'en ajouter dans les préparations pour en consommer, ou alors très peu, comme dans l’eau de cuisson des pâtes par exemple.

 

Certains aliments de consommation courante comme le pain ou les fromages en contiennent beaucoup. D’autres aliments comme les plats préparés industriels, la charcuterie, en contiennent également beaucoup. Par exemple une portion de bœuf bourguignon pour 1 personne en préparation industrielle vendue en supermarché peut contenir pratiquement 3 grammes de sel.

 

D’une manière générale, les aliments très riches en sel sont :

  • le pain, les biscottes, les pains suédois, etc.,
  • les fromages,
  • les charcuteries,
  • les viandes et les poissons fumés,
  • les plats préparés industriels, y compris les potages industriels et les sauces industrielles,
  • les fonds de sauce, les cubes de cuisson, la sauce au soja, etc.,
  • les légumes en conserve,
  • les biscuits pour apéritif, les olives, les chips, etc.,
  • les oléagineux salés, par exemple les cacahuètes ou les noix de cajou salées, etc.,
  • la choucroute sans garniture.

 



Il est possible de limiter ses apports en sel
:

  • en salant peu l'eau de cuisson des pâtes, du riz, des pommes de terre, etc.,
  • en n’ajoutant pas de sel lorsque l'un des ingrédients utilisés dans une préparation est déjà riche en sel. Par exemple si je mets de la sauce soja, du bacon, du saumon fumé, du fromage, un cube de cuisson, etc., je ne rajoute pas de sel dans ma préparation,
  • en limitant la consommation d’aliments très riches en sel (voir liste ci-dessus),
  • en utilisant des condiments, des herbes aromatiques, des épices (elles ne piquent pas toutes !) pour que les plats ne soient pas fades.
Mot-clef : Alimentation

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie