Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Alimentation > L'équilibre alimentaire en pratique > Comment manger de la viande, du poisson, des oeufs une à deux fois par jour ?

L'équilibre alimentaire en pratique 

Comment manger de la viande, du poisson, des oeufs une à deux fois par jour ?

[ Publié le 12 avril 2011 - mis à jour le 21 septembre 2017 ]

*La viande, le poisson et les œufs (VPO) sont riches en protéines animales facilement assimilables par notre organisme, et en fer. Ils doivent être consommés 1 à 2 fois par jour. Dans le même groupe d’aliments se trouvent également les abats et les autres produits de la mer (fruits de mer par exemple). La variété doit être privilégiée ainsi que les viandes pauvres en matières grasses. Les charcuteries appartiennent aussi au groupe des VPO mais compte tenu de leurs fortes teneurs en acides gras saturés (lipides) et en sel, leur consommation est à limiter. *

 

La viande, le poisson et les œufs sont une source importante de protéines animales et de fer mais aussi de graisses animales. Les graisses des viandes sont en grande partie des Acides Gras Saturés plus familièrement appelés "mauvaises graisses" alors que les graisses des poissons sont une source intéressante d’oméga 3, considérées comme des "graisses de bonne qualité" nécessaires à notre organisme.

C’est pourquoi il est souhaitable de consommer du poisson au moins deux fois par semaine et de privilégier les viandes les moins grasses. Les poissons gras et les œufs sont riches en vitamine D.

 

Dans le rapport de l’Anses concernant la révision des repères du PNNS il est constaté que :

  • notre consommation de charcuterie est trop élevée,
  • notre consommation de poisson gras est insuffisante.

 

C’est pourquoi l’ANSES souhaite que de nouveaux repères apparaissent :

  • consommation de charcuterie : maximum de 25 grammes par jour,
  • consommation de viande hors « volaille » : moins de 500 grammes par semaine,
  • consommation de poisson : au moins 2 fois par semaine dont 1 poisson « gras » (en variant les espèces et lieux d’approvisionnement).

 

Pour augmenter facilement sa consommation de poisson, on peut :

  • préparer des plats à base de poisson frais, surgelé, en conserve ou fumé (thon, maquereau, sardine en boite, etc.). Les poissons en conserve et fumés étant des produits riches en sel, on évitera d’ajouter trop de sel dans les autres plats du repas pour équilibrer les apports en sel sur la totalité repas ;
  • préparer des rillettes "maison" en les mixant avec un peu de fromage blanc et quelques herbes comme de l’origan ou des herbes de Provence ;
  • privilégier les plats complets qui ont beaucoup de succès : paëlla aux poissons et fruits de mer, couscous au poisson, lasagnes au poisson, brandade de poisson, pâtes au poisson et courgettes, risotto au poisson, etc.

 

A condition de le cuire « doucement », le poisson supporte très bien la cuisson au four à micro-ondes, ce qui n’est pas le cas de la viande. L'assaisonner, puis placer le récipient dans le four et cuire le poisson à température douce juste avant le repas. C’est encore meilleur avec une cuisson à la poêle : le poisson est croustillant.

 

La part de viande ou de poisson ou d’œuf dans l’assiette doit représenter une quantité inférieure à celle de l'accompagnement (légumes et/ou féculents).

 

Nous vous invitons à lire les étiquettes des produits transformés ou plats préparés.

 

Certains produits transformés, comme les plats « tout prêts » ou la charcuterie, contiennent beaucoup de matières grasses "cachées", et aussi de sel. Détailler les étiquettes permet de quantifier la quantité de lipides et de sel pour 100 grammes de produits.  

Mot-clef : Alimentation

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie