Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Alimentation > L'alimentation du sportif > Comment adapter ses apports en protéines et micronutriments ?

L'alimentation du sportif 

Comment adapter ses apports en protéines et micronutriments ?

[ Publié le 5 avril 2011 ]

Les apports en protéines et en micronutriments du sportif doivent généralement être plus élevés que ceux d'une personne sédentaire ou modérément active.

Dans le cadre d’une alimentation équilibrée d’une personne modérément active,
les protéines Les protéines sont les constituants indispensables à la fabrication et au renouvellement des muscles, des os et de la peau. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 11 février 2011 ]
couvrent environ 15% de l'Apport Energétique Total (AET). Compte-tenu de l’augmentation des besoins énergétiques lors de la pratique d’un sport, les besoins en protéines Les protéines sont les constituants indispensables à la fabrication et au renouvellement des muscles, des os et de la peau. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 11 février 2011 ]
  augmentent également.
Ces apports sont à adapter à la personne, au type d’activité physique pratiquée et à la fréquence des entraînements et des compétitions.

Certains minéraux Exemple : calcium, magnésium, phosphore, potassium, sodium. Ils sont nécessaires et indispensables à l'organisme, en petites quantités. [source : Larousse 2007]  

[ Publié le 11 février 2011 ]
doivent être présents en quantité plus importante dans l'alimentation du sportif :

  • les apports en magnésium doivent être augmentés sans être excessifs.
    En effet, l'excès de magnésium diminue l’absorption d’autres minéraux Exemple : calcium, magnésium, phosphore, potassium, sodium. Ils sont nécessaires et indispensables à l'organisme, en petites quantités. [source : Larousse 2007]  

    [ Publié le 11 février 2011 ]
    au niveau intestinal, et en particulier du calcium.
  • les apports en fer Oligoélément indispensable à l'organisme, qui intervient dans de nombreuses réactions chimiques et permet notamment le transport de l'oxygène par l'hémoglobine Protéine contenue dans les globules rouges qui véhicule l'oxygène dans le sang. [source : Larousse médical - 2007]  

    [ Publié le 10 février 2011 ]
    des globules rouges. Chez l'adulte, l'organisme contient habituellement environ 4 grammes de fer, essentiellement contenus dans l'hémoglobine Protéine contenue dans les globules rouges qui véhicule l'oxygène dans le sang. [source : Larousse médical - 2007]  

    [ Publié le 10 février 2011 ]
    et la myoglobine. [source : Larousse médical - 2007]  

    [ Publié le 10 février 2011 ]
    et en calcium sont importants.
  • l’excrétion du zinc, du cuivre, de l'iode, due aux pertes sudorales importantes doit être compensée.
  • la perte de sodium peut être compensée en ajoutant 1g de sel de table pour un litre d’eau de boisson ou en consommant une boisson contenant 400 mg de sodium par litre.

 

Les apports en vitamines doivent également faire l'objet d'une attention particulière. Les carences diminuent la performance du sportif, mais une supplémentation en vitamines non nécessaire n’augmente pas la performance.
Les vitamines du groupe B et la vitamine C ou acide scorbique : les apports nutritionnels conseillés en vitamine C sont de 60 à 90 mg par jour pour l'enfant, de 110 à 120 mg pour l'adolescent et l'adulte. Pour les fumeurs, un apport plus élevé, de l'ordre de 135 mg par jour, est recommandé. Les principales sources alimentaires de la vitamine C sont les légumes et les fruits crus, ainsi que les pommes de terre. Cette vitamine est très facilement oxydable et très sensible à la chaleur et aux U.V. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 11 février 2011 ]
doivent faire l'objet d'une attention toute particulière.

Les compléments alimentaires ne doivent pas être consommés sans l'avis d'un professionnel de santé (médecin traitant Chaque français de plus de 16 ans doit choisir et déclarer son médecin traitant auprès de sa caisse d’assurance maladie. Le médecin est au cœur du dispositif du parcours de soins coordonnés et personnalisés. C’est lui qui détermine lors de la consultation s’il est nécessaire de vous orienter vers un autre médecin.  

[ Publié le 11 février 2011 ]
, diététicien Spécialiste de la diététique dont le titre est réglementé (niveau d'études requis, avec obtention de diplômes). Le rôle du diététicien consiste notamment à prescrire un régime alimentaire adapté aux apports nutritionnels recommandés dans un but hygiénique (exemple : cantine scolaire) ou thérapeutique. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 25 mars 2011 ]
, nutritionniste, médecin du sport…).

Mot-clef : Alimentation

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie