Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Addictions > Tabac : les méthodes de sevrage > Je suis enceinte, puis-je utiliser les substituts nicotiniques ?

Tabac : les méthodes de sevrage 

Je suis enceinte, puis-je utiliser les substituts nicotiniques ?

[ Publié le 22 juin 2011 - mis à jour le 4 février 2015 ]

En cas de grossesse, les traitements médicamenteux à base de bupropion (Zyban®) ou de varénicline (Champix®) sont formellement contre-indiqués. Les approches comportementales et cognitives doivent donc être utilisées en première intention.

 

Si ces approches ne suffisent pas, les substituts nicotiniques, en particulier oraux ou les timbres à ne garder que la journée, peuvent être utilisés (pendant les deux premiers trimestres de la grossesse). Ils pourront être pris également après la naissance de l’enfant, même si l’allaitement maternel est institué.

 

Il est recommandé aux femmes enceintes de ne pas utiliser seules la substitution nicotinique pendant leur grossesse et de demander conseil à leur médecin ou de se faire suivre par un tabacologue Professionnel de santé (médecin, infirmière, psychologue...) ayant suivi une formation spécifique reconnue par le conseil de l'Odre des Médecins. Il exerce une activité clinique d'aide aux fumeurs engagés dans une démarche d'arrêt du tabac. [source : OFT]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Comment sortir son ado de la drogue ?

 

Nos conseillers santé vous aident à trouver des solutions.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER