Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Addictions > Arrêter de fumer > Quel est le risque de prise de poids à l'arrêt du tabac ?

Arrêter de fumer 

Quel est le risque de prise de poids à l'arrêt du tabac ?

[ Publié le 22 juin 2011 - mis à jour le 5 septembre 2016 ]

La peur de prendre du poids est parfois un frein à l’arrêt du tabac.

 

Il est en effet fréquent de prendre un peu de poids à l’arrêt du tabac : de 2 à 4 kg en moyenne, dans deux-tiers des cas.

 

Les causes de cette prise de poids :

  • la nicotine brûle les graisses (10 cigarettes du commerce = 100 Kcalories), et a un effet coupe-faim,
  • un léger ralentissement du métabolisme quand on arrête de fumer : l’organisme « brûle » moins de calories,
  • une compensation du phénomène de manque par du grignotage.

 

Pourtant, selon l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), 1 personne sur 3 ne prend pas de poids lors de l’arrêt du tabac.

 

Comment limiter la prise de poids quand on arrête de fumer ?

  • Avant l’arrêt, il est intéressant de faire le point sur ses habitudes alimentaires et d’identifier ce que l’on peut améliorer dans son alimentation : équilibrer son alimentation et éviter le grignotage, commencer la journée par un vrai petit déjeuner etc.
  • Pendant l’arrêt, l’essentiel est de conserver une alimentation variée privilégiant les fruits, les légumes et les féculents Aliments glucidiques riches en amidon. Les féculents sont principalement représentés dans les céréales (blé, riz, seigle...), les graines de légumineuses (haricots, lentilles) et les tubercules (pommes de terre, patates douces, topinambours...) ainsi que par les nombreux produits fabriqués à partir de ces aliments (pain, pâtes alimentaires). Il est recommandé de consommer des féculents avant une activité physique prolongée. [source : Larousse médical - 2007]  

    [ Publié le 10 février 2011 ]
    . Il faut limiter les aliments gras et/ou sucrés. Par ailleurs, pensez à boire régulièrement en limitant le café et l’alcool qui incitent aussi à fumer et n’oubliez pas de bouger (pratiquer un sport, marcher régulièrement…).
    Les substituts nicotiniques font diminuer les symptômes Signes physiques, fonctionnels ou psychologiques, provoqués par la maladie et perçus par le malade, dont l’étude sert à poser le diagnostic d’une maladie. [souce : INPES]  

    [ Publié le 29 mars 2011 ]
    du manque et ainsi compenser l’envie de grignoter.

 

Consulter un diététicien Spécialiste de la diététique dont le titre est réglementé (niveau d'études requis, avec obtention de diplômes). Le rôle du diététicien consiste notamment à prescrire un régime alimentaire adapté aux apports nutritionnels recommandés dans un but hygiénique (exemple : cantine scolaire) ou thérapeutique. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 25 mars 2011 ]
ou un médecin nutritionniste peut aussi être utile, si la prise de poids dépasse 5 kilos.

 

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Comment sortir son ado de la drogue ?

 

Nos conseillers santé vous aident à trouver des solutions.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER