Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Serge Blisko : "Des promesses séduisantes peuvent cacher des dérives sectaires en santé"

Actualités santé

Serge Blisko : "Des promesses séduisantes peuvent cacher des dérives sectaires en santé"

[ Publié le 30 janvier 2014 ]

fevrier2014derive-sectaire_grande-chatexperts_2014-01-13_17-33-9_794

Gourous thérapeutiques, pratiques non conventionnelles, "médecins" non diplômés… La santé est un secteur malheureusement propice aux dérives sectaires. Serge Blisko, président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), décrit les signes qui doivent alerter.

Dans quelles situations une personne est-elle plus vulnérable aux dérives sectaires en santé ?

Serge Blisko  - 

Lorsqu’elle rencontre une difficulté dans sa vie : au moment de l’annonce d’une maladie, pendant un traitement lourd… Des phases de découragement sont normales durant ces périodes. Lorsqu’un individu mal intentionné approche une personne se sentant fragilisée, cette dernière est davantage susceptible de se laisser séduire par des promesses invraisemblables. Le risque pour la victime est de sortir progressivement de son cadre social, professionnel, etc. Sous une emprise extérieure, elle va se mettre à développer d’autres théories, auxquelles elle n’avait jamais pensé auparavant.

 

Quels indices doivent alerter ?

Serge Blisko  - 

Il faut se méfier des discours séduisants, de tout ce qui paraît trop beau pour être vrai. Il n’existe pas de traitement miracle, qui ne comporterait aucun effet secondaire et qui serait inconnu de la médecine. Si l’interlocuteur dénigre les traitements classiques contre une maladie ou qu’il conseille de les abandonner, cela doit mettre la puce à l’oreille. Loin d’être anodines, ces idées peuvent engendrer de lourdes conséquences pour la santé de la personne qui les écoute. Demandez-vous aussi qui est l’individu qui vous prescrit cette méthode, ou qui vous incite à prendre telle ou telle décision. Est-ce un professionnel de santé issu d’un ordre professionnel ? De même, soyez vigilants si l’interlocuteur vous conseille de vous couper de votre entourage pour guérir, s’il vous propose d’agir à la fois sur le mental et le physique, s’il abuse d’un langage pseudo-scientifique ou au contraire prétend avoir découvert un principe très simple. Il n’existe pas dans la loi de définition de la dérive sectaire. Toutefois, plusieurs critères ont été établis pour en identifier une, tels que la déstabilisation mentale, le caractère exorbitant des exigences financières, la rupture avec l’environnement d’origine, l’existence d’atteintes à l’intégrité physique, l’embrigadement des enfants, etc.

 

Que faire si l’on soupçonne une dérive sectaire en santé ?

Serge Blisko  - 

Pour s’informer ou alerter des pratiques d’une personne se clamant professionnel de santé, vous pouvez vous adresser aux ordres professionnels : Ordre national des médecins, des pharmaciens, des kinés… N’hésitez pas non plus à contacter des organismes ou des associations de patients reconnus, tels que l’Institut national du cancer ou le Collectif interassociatif sur la santé. Vous pouvez aussi nous contacter à la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes)*. Nos conseillers spécialisés dans la santé répondront à vos questions et vous orienteront dans vos démarches. Enfin, si avez connaissance d’un cas qui vous semble plus grave, vous pouvez aller au commissariat de police (ou à la gendarmerie), ou encore écrire au procureur de la République de votre département.

 

* Pour contacter la Miviludes, envoyez un e-mail à l’adresse : miviludes@pm.gouv.fr.

Propos recueillis par Lucie Pehlivanian / © Citizen Press.

 

Mot-clef : Médecine douce

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER