Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Dr Lucien Privet : "Les troubles musculo-squelettiques forment la principale catégorie des maladies professionnelles"

Actualités santé

Dr Lucien Privet : "Les troubles musculo-squelettiques forment la principale catégorie des maladies professionnelles"

[ Publié le 21 avril 2014 ]

chat-maladies-professionnelles

Une maladie est qualifiée de "professionnelle" lorsqu'elle est causée par les conditions de travail de la personne qui en souffre. Pas moins de 70.000 pathologies sont reconnues comme telles. Les cancers dus à l’amiante sont les plus connues. Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont de loin les plus courantes. Le Dr Lucien Privet, spécialiste en santé au travail, fait le point sur les maladies professionnelles.

Quelles sont les maladies professionnelles les plus répandues ?

Dr Lucien Privet  - 

Premièrement, les troubles musculo-squelettiques (TMS), qui représentent environ 80 % des cas de maladies professionnelles. Cette catégorie regroupe des affections des nerfs, des muscles et des tendons, telles que les tendinites ou le syndrome du canal carpien. Deuxièmement, les pathologies liées à l’exposition à l’amiante, qui constituent quant à elles environ 10 % des maladies d’origine professionnelle. Il s’agit de cancers (broncho-pulmonaire, mésothéliome), des plaques pleurales ou encore de l’asbestose. Troisièmement, les lombalgies telles que les maux de dos ou les sciatiques, qui représentent environ 5 % des maladies liées au travail.

 

Quelles sont les causes de ces maladies professionnelles ?

Dr Lucien Privet  - 

Les TMS apparaissent lorsqu’une articulation est très sollicitée. Les postes qui imposent de répéter le même geste durant de longues périodes en sont souvent à l’origine, le travail à la chaine en usine en est l’exemple le plus évident. Les travaux de manutention, ceux qui nécessitent de "mauvaises positions" ou des chocs répétés en sont aussi responsables. Les pathologies liées à l’amiante sont bien sûr dues à une exposition du travailleur à cette substance toxique. Les secteurs de la sidérurgie, de la chimie ou encore de la construction navale ont été particulièrement concernés avant qu’elle ne soit interdite en 1997. Quant aux lombalgies, elles sont souvent dues au port de charges lourdes.

 

Que faire si l’on pense être concerné par une maladie professionnelle ?

Dr Lucien Privet  - 

On doit commencer par en parler à son médecin traitant ou à son médecin du travail. Ce dernier est généralement très bien informé des affections en lien avec le secteur professionnel de ses patients. On peut ensuite faire reconnaître l’origine professionnelle de sa maladie afin d’avoir droit à différentes prestations. Si le trouble est inscrit à l’un des tableaux des maladies professionnelles annexés au code de la sécurité sociale, la procédure est simplifiée. Le médecin remplit un certificat médical et le remet au patient, qui le joint à la déclaration de maladie professionnelle. L’obtention de ce document est la première étape des démarches que devra effectuer la victime auprès de sa caisse primaire d'assurance maladie. Lorsqu’une affection n’est pas inscrite à l’un de ces tableaux, ou qu’elle ne répond pas complètement aux critères imposés, elle peut tout de même être reconnue à certaines conditions. Dans ce cas, c’est le comité régional de reconnaissance des maladies professionnelles qui statue pour qualifier ou non la maladie de "professionnelle".

 

Propos recueillis par Lucie Pehlivanian / © Citizen Press.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

Blog expert

Profession : Responsable du bonheur

par Christine Ramonnet  ,  Stéphanie Renaudin

responsable-bonheur-profession-bien-etre

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Vous souhaitez perdre du poids pour soulager votre mal de dos, vos douleurs articulaires ?

Faites-vous aider par nos diététiciennes.

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER