Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Dr André Chassort : "On peut éviter de tomber malade l'hiver en suivant des règles d'hygiène simples"

Actualités santé

Dr André Chassort : "On peut éviter de tomber malade l'hiver en suivant des règles d'hygiène simples"

[ Publié le 24 novembre 2014 ]

img-chat-nov-2014-combattre-epidemies-hivernales

L’hiver, nous fréquentons davantage de lieux fermés, humides et peu ventilés. Les microbes se propagent plus facilement dans ces espaces. A la clé : des épidémies de grippe, de rhinopharyngite… Le Dr André Chassort, médecin généraliste, nous livre ses conseils pour connaître et combattre les maladies hivernales.

Certaines personnes sont-elles vraiment plus résistantes aux épidémies hivernales ?

Dr André Chassort  - 

Oui, ce n’est pas qu’une impression. Certaines personnes ne tombent pas malades ou rarement, car leur organisme produit davantage d’anticorps. D’une façon générale, les adultes sont plus résistants que les enfants, qui ne bénéficient pas encore d'un capital de défenses immunitaires efficace, et que les personnes âgées, qui voient leur immunité décliner au fil des ans. Les personnes atteintes d’une maladie chronique - broncho-pneumopathie chronique obstructive, diabète, cancer, etc. - sont également plus sensibles aux infections.

 

A quoi sont dues les maladies hivernales ?

Dr André Chassort  - 

A des virus, comme ceux qui sont à l’origine de la grippe par exemple. Le vaccin antigrippal protège des quatre virus les plus courants, mais il en existe d’autres. On compte environ 200 virus à l’origine de la rhinopharyngite. Les otites, les angines, ou encore les gastro-entérites sont aussi virales. Toutefois, certaines de ces maladies peuvent également être dues à des bactéries. L’angine en est l’exemple typique. Angines virales et bactériennes se manifestent par des symptômes similaires : douleurs dans la gorge, fièvre, maux de tête… Pour les distinguer et adapter sa prescription, le médecin peut pratiquer un test rapide en consultation. Contrairement à la version bactérienne, l’angine virale ne se soigne pas avec des antibiotiques. La prescription vise alors à apaiser les symptômes gênants et le malade doit s’armer de patience. Que la maladie soit virale ou bactérienne, quatre à cinq jours minimum sont nécessaires avant de remarquer une amélioration.

 

Comment ne pas tomber malade ?

Dr André Chassort  - 

En respectant quelques règles d’hygiène simples. Deux tiers des agents infectieux se propagent par le contact des mains, et un tiers par voie aérienne. C’est pourquoi il est indispensable de se laver les mains plusieurs fois par jour, notamment après s’être mouché, avoir éternué, ou toussé avec ses mains devant le visage. De même, il faut toujours se les laver avant de préparer ou de prendre un repas et après chaque passage aux toilettes. Autres bons réflexes : se servir d’un mouchoir en papier et le jeter après chaque mouchage, aérer les pièces de vie quotidiennement, ne pas serrer la main ou faire la bise pour saluer… Porter un masque lorsque l’on est malade et contagieux, ou que l’on fréquente des lieux bondés n’est pas dans nos habitudes, mais serait souhaitable. Par ailleurs, pour renforcer son système immunitaire, il faut soi-même être en forme et surveiller son hygiène de vie : alimentation équilibrée, exercice physique régulier… Les personnes âgées ou dont la santé est plus fragile peuvent aussi se faire vacciner contre la grippe saisonnière et le pneumocoque.

 

Propos recueillis par Lucie Pehlivanian / © Citizen Press.

Mot-clef : Médicament

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blogs Experts

vignette-blog-expert2

Lire les blogs

Maladies-Examens

vignette-dossiers-info-sante

Consultez les dossiers

CHOISIR

Les professionnels du 3935 vous répondent

vignette-3935

En savoir plus

ECHANGER

Rencontres santé

vignette-rencontres-sante

Participez