Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Vaccin contre la grippe : trop d'idées reçues chez les personnes âgées

Actualités santé

Vaccin contre la grippe : trop d'idées reçues chez les personnes âgées

[ Publié le 13 octobre 2017 ]

Pourquoi, alors qu'elles sont considérées comme vulnérables face à la grippe, certaines personnes âgées de plus de 65 ans rechignent-elles à se faire vacciner ? Les rédacteurs de la dernière livraison du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) se sont posé la question. Et il semble que de fausses croyances liées aux dangers du vaccin soient bien ancrées dans cette population.

vaccin-grippe-seniors-12102017

Le vaccin contre la grippe est fortement recommandé chez les plus de 65 ans. Pourtant la couverture vaccinale reste très en-dessous de l'objectif attendu en France.

Le Baromètre santé 2016 a permis d'explorer les perceptions de 2 418 personnes âgées de 65 à 75 ans sur la grippe saisonnière (gravité et fréquence) et son vaccin (efficacité, effets secondaires graves).

Si 81,3% des 65-75 ans considèrent la grippe comme « grave », et 92,1% comme « fréquente », une personne interrogée sur deux pense encore que l'immunisation peut provoquer des effets secondaires graves.

Par ailleurs, plus d'un tiers des 65-75  ans considère le vaccin antigrippal comme « plutôt pas » ou « pas du tout » efficace. 

 

Un manque d'éducation

Notons que ce genre d'idées reçues est plus répandu parmi les publics avec un faible niveau d'étude et/ou de revenus. Par ailleurs, les personnes habitant une agglomération de moins de 20 000 habitants déclarent plus que les autres que le vaccin contre la grippe peut provoquer des effets secondaires graves.

« La vaccination reste le moyen le plus efficace de se protéger contre la grippe saisonnière, et ce même si son efficacité est variable selon les années et les individus », concluent les rédacteurs du BEH.

Rappelons en effet que la saison 2016-2017 a été marquée par un excès de mortalité chez les personnes âgées, principalement en raison d'une trop faible couverture vaccinale.

Source : Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), 10 octobre 2017

(Destination santé ©)

Mots-clefs : Grippe , Vaccin

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

ECHANGER