Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Impétigo : pensez-y si votre enfant a des croûtes jaunes

Actualités santé

Impétigo : pensez-y si votre enfant a des croûtes jaunes

[ Publié le 3 octobre 2017 ]

Infection bactérienne de la peau touchant fréquemment les plus jeunes, l'impétigo se soigne très bien s'il est traité rapidement. Sinon, il risque de toucher d'autres parties du corps et de contaminer l'entourage. Tout bobo prenant un aspect jaunâtre et suintant nécessite donc un avis médical.

impetigo-croutes-enfant-03102017

Très contagieux, l'impétigo s'explique le plus souvent par le grattage d'une égratignure ou d'une piqûre d'insecte. Pour peu que les doigts soient porteurs de streptocoques ou de staphylocoques, ces bactéries s'immiscent dans la plaie. Et à chaque fois que l'enfant touche son bobo, des germes se retrouvent sous ses ongles, d'où leur possible propagation à grande vitesse.

L'impétigo se retrouve donc le plus souvent au niveau des mains, du visage, des coudes, des genoux. Mais des piqûres de poux peuvent expliquer sa présence sur le cuir chevelu. Le nombril et les aisselles peuvent eux aussi être touchés, les lésions étant alors consécutives à un eczéma surinfecté ou tout simplement à la transpiration.

Quels que soient son origine et sa localisation, l'impétigo présente toujours le même aspect : la peau, irritée se couvre de petites bulles dont le liquide, d'abord translucide, se trouble en quelques heures. Puis lorsqu'elles se rompent, ces vésicules laissent place à des croûtes couleur miel qui suppurent.

Même si elles sont indolores, ne démangent pas et ne laissent en général aucune cicatrice, il faut consulter un médecin. En cas de plaque isolée d'impétigo, un traitement local suffit. Seule la rare présence de plusieurs plaques d'impétigo ou un terrain immunodéprimé nécessitent un traitement antibiotique par voie orale.

Bien pris en charge, un impétigo guérit en deux semaines et ne laisse pas de trace.

 

Des doigts toujours propres

Pour éviter l'extension des lésions, limiter les risques de contagion et de récidives, l'hygiène est primordiale. Lavez-vous soigneusement les mains avant et après chaque contact avec votre enfant. Ses mains doivent elles aussi être lavées très régulièrement, ses ongles coupés courts et brossés quotidiennement.

Même si ce n'est pas toujours évident, encouragez-le à ne pas toucher ses petites croûtes, à ne pas se ronger les ongles ni à sucer son pouce. Il est également conseillé, pendant toute la durée de l'épisode infectieux, de changer son linge de lit et de toilette tous les jours et d'éviter de partager les serviettes ou les ustensiles de cuisine.

A noter : si les lésions d'impétigo sont isolées, traitées et recouvertes d'un pansement, votre enfant peut être gardé en collectivité. Si elles sont trop étendues pour pouvoir être protégées et nécessitent des antibiotiques par voie orale, une éviction s'impose durant les 72 heures qui suivent le début du traitement. Dans tous les cas, il faut prévenir sa nounou, sa crèche ou son école.

Source : Site de l'Assurance maladie consulté le 30 septembre 2017

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blog expert

Poids et poils

par Pr Jean Daniel Lalau

poids-poils