Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Tabac : bientôt le paquet à 10 euros

Actualités santé

Tabac : bientôt le paquet à 10 euros

[ Publié le 21 septembre 2017 ]

D'ici à 2020, le paquet de cigarette coûtera 10 euros. C'est le programme annoncé le 20 septembre 2017 par Agnès Buzyn et Gerald Darmanin. Dans cette annonce, les ministres précisent les modalités de mise en place de la hausse de la fiscalité du tabac ainsi que les mesures pour lutter contre la contrebande.

tabac-prix-paquet-21092017

La guerre au tabac est bel et bien déclarée. « Une hausse de 1 euro en mars 2018 », puis « deux hausses de 0,50 d'euro, en avril et novembre 2019 » et enfin, « deux hausses, respectivement de 0,50 d'euro et 0,40 d'euro, en avril et novembre 2020 ». Voici le calendrier de mise en place de la hausse de la fiscalité du tabac annoncé par les ministres de la Santé et des Comptes publics.

Objectif, « aboutir à un paquet de tabac à 10 euros à l'horizon 2020 ». « L'augmentation importante et rapide du prix du tabac a montré dans plusieurs pays son efficacité sur la consommation et la prévalence du tabagisme à moyen terme ». Ce qui explique le choix de cette stratégie. « Le gouvernement confirme ainsi sa volonté d'agir en faveur de la réduction de la consommation de tabac en France, qui constitue un véritable impératif de santé publique », notent les deux ministres.

 

Paquet cher et sensibilisation des jeunes

« Une politique de sensibilisation à destination notamment des jeunes est nécessaire pour accompagner la hausse du prix du tabac », soulignent-ils. C'est pourquoi, « un plan de prévention et de réduction du tabagisme complétera les mesures existantes, telles que l'interdiction de fumer dans les lieux publics et dans les aires de jeux pour enfants, l'interdiction des arômes et additifs particulièrement attractifs pour les jeunes et les aides au sevrage tabagique... »

 

La contrebande visée

Dans la lutte contre le tabagisme qu'ils mènent, les ministres ont conscience de la nécessité de travailler en accord avec les pays frontaliers. « Le gouvernement entend agir au niveau européen selon les axes suivants :

  • promotion d'une meilleure harmonisation des niveaux de fiscalité sur les produits du tabac ;
  • diminution de la quantité de tabac transitant d'un pays à l'autre de l'Union Européenne, en limitant strictement les transports transfrontaliers de tabacs car le tabac n'est pas un produit comme les autres. »

Enfin, « à côté de ces initiatives européennes, un plan de renforcement de la lutte contre la contrebande de tabacs sera déployé au plus vite sur notre territoire », indiquent-ils.

Comment ? En renforçant « le renseignement et les contrôles douaniers, au moyen d'un nouveau dispositif répressif et dissuasif plus adapté aux nouvelles pratiques de la fraude ». Avec notamment, « de nouvelles techniques de ciblage, l'usage d'un nouvel outil de traçabilité des produits du tabac vendus en France, des actions de contrôle renforcées et ciblées, notamment dans les grands centres urbains où la vente de cigarettes est importante... »

Source : ministère des Solidarités et de la Santé - ministère de l'Action et des Comptes publics, 19 septembre 2017

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

« Se brosser les dents, c’est important ! »

ECHANGER