Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Départs en vacances : la trousse à pharmacie de vos enfants

Actualités santé

Départs en vacances : la trousse à pharmacie de vos enfants

[ Publié le 21 juillet 2017 ]

Vous partez bientôt en vacances au bord de la mer, à la montagne, en France ou bien dans un pays tropical ? Si vous emmenez vos enfants, vos bagages doivent impérativement contenir certains éléments de pharmacie et de premiers secours essentiels. Le Dr Valérie Briend-Godet fait l'inventaire des incontournables.

trousse-pharmacie-enfants-21072017

 

L'été, il fait chaud et les activités quotidiennes se déroulent souvent en extérieur.

 

Que vous ayez décidé de faire de la randonnée avec vos enfants ou de les emmener en voyage dans un pays lointain, préparez donc leur trousse à pharmacie avec précaution.

 

 

 

D'abord les médicaments essentiels

 

trousse-pharmacie

 

« D'autres médicaments peuvent être utiles », poursuit le Dr Valérie Briend-Godet. Ainsi, des antiémétiques sont nécessaires en cas de mal des transports. Ainsi que des antihistaminiques, du collyre antiseptique en monodose en cas d'infection oculaire.

Enfin, des gouttes auriculaires antibiotiques peuvent être emportées si l'enfant est à risque d'otite externe, par exemple en cas de baignade. Les antibiotiques eux sont rarement prescrits à l'avance. S'ils le sont, « les modalités de prise de l'antibiotique (posologie, durée, précautions d'emploi et conditions d'arrêt) et le contexte (diagnostic possible) de la mise en route de l'antibiothérapie doivent être explicités. »

 

Médicaments chroniques en quantité suffisante

Si votre enfant souffre d'une maladie chronique comme un asthme par exemple, emportez son traitement en quantité suffisante. « Prenez donc 3 semaines supplémentaires de médicaments afin d'être capable de faire face à tout incident », conseille le Dr Briend-Godet. En cas de retard au retour ou de perte sur place.

Pour les diabétiques, il est essentiel d'avoir le matériel d'injection si nécessaire avec un certificat médical. Prévoyez également un courrier récapitulatif (traduit en anglais si besoin) précisant la nature de(s) l'affection(s), le traitement en cours (dénomination commune internationale ou DCI, dosages et doses prescrites), le dernier bilan biologique, les médecins référents et leurs coordonnées.

En outre, « vérifiez que votre assurance prend en charge également les problèmes liés à cette pathologie chronique ».

Source : entretien avec le Dr Valérie Briend-Godet, au Centre du voyageur international, Centre de vaccinations polyvalentes, Centre antirabique du CHU de Nantes, 29 juin 2017

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus