Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Bébé en été : les sept conseils à suivre

Actualités santé

Bébé en été : les sept conseils à suivre

[ Publié le 7 juillet 2017 ]

Le retour des beaux jours promet des heures de farniente et de détente. Mais attention : si vous avez un bébé, c’est aussi la saison de tous les dangers. Voici sept recommandations que les jeunes parents doivent toujours garder en mémoire.

soleil-protection-enfant

1) Du soleil tu te méfieras

Le soleil est nécessaire aux tout-petits ; il permet la production de vitamine D indispensable à la croissance des os. Mais les bébés sont beaucoup plus sensibles que les adultes aux effets de la température et des rayons ultraviolets. Il ne faut pas les exposer aux heures les plus chaudes de la journée : pas de sortie entre 10 heures et 16 heures. Et même en dehors de ce créneau, il faut toujours rechercher l’ombre.

Sur la plage, installez bébé sous une tente anti-UV avec chapeau, lunettes et body couvrant. Ne le croyez pas à l’abri des rayons sous un simple parasol !


En landau ou en poussette, privilégiez la position qui vous permet d’être en contact visuel avec sa frimousse. En voiture, assurez-vous que le soleil ne tape pas sur son siège coque. Plus généralement, méfiez-vous des variations  de température. Les « chaud et froid » sont fréquents lorsqu’on quitte une atmosphère estivale pour s’engouffrer dans un magasin ou un véhicule climatisé : le corps de bébé ne s’adapte pas aussi aisément que le nôtre.

 

2) Des vêtements légers tu choisiras

S’il fait très chaud, on peut être tenté de laisser son bébé en couche dans le lit. Mauvaise idée : s’il transpire beaucoup, torse nu, il risque d’attraper un rhume. Mieux vaut privilégier un body léger et clair ou une chemisette en coton.

 

3) Des moustiques tu le prémuniras

Jusqu’à l’âge de dix-huit mois, la peau des tout-petits est trop sensible pour les sprays et les crèmes antimoustiques. Les pulvérisateurs et autres diffuseurs branchés sur des prises électriques, qui comportent des substances nocives ou irritantes, sont déconseillés. La solution la plus efficace pour le prémunir des petites bêtes consiste à installer une moustiquaire sur son lit. Vous pouvez aussi mettre quelques gouttes de citronnelle à proximité – jamais directement sur le derme.

 

4) Sa chambre tu ventileras

La chaleur peut perturber le sommeil de bébé. Dans sa chambre, laissez les fenêtres et volets fermés le jour, puis aérez lorsqu’il fait plus frais. Vous pouvez brancher un ventilateur… à condition de ne pas le diriger directement vers lui.

 

5) De l’eau souvent tu lui donneras

Les bébés, comme les personnes âgées, ne ressentent pas toujours la sensation de soif. Or, pour compenser les pertes dues à la transpiration, il faut qu’ils boivent davantage. « Un bébé déshydraté est d’abord braillard, puis il somnole, détaille le Dr Frédéric Sorge, pédiatre. Il a les yeux creusés, les lèvres sèches, respire vite et n’urine plus. » Il faut donc lui donner à boire régulièrement.

 

6) Son alimentation tu surveilleras

La forte chaleur peut perturber l’appétit du nourrisson : il faut surveiller sa courbe de poids pour s’assurer qu’il n’y a pas de « décrochage ». Pour les bébés de plus de six mois dont l’alimentation est diversifiée, privilégier les fruits frais (pastèque, melon, fraise, pêche) ou en compote, les légumes verts (courgettes et concombres) ou les laitages (yaourts ou fromage blanc) au moment des repas.

           

7) Des dangers saisonniers tu le protégeras

Pour les bébés, hélas, l’été est aussi la saison des défenestrations et des noyades ! Pour le premier risque, n’oubliez jamais que votre enfant est capable « d’exploits » physiques que vous ne soupçonnez pas. Ne le laissez pas s’approcher d’une fenêtre ouverte. Pour le second, gardez simplement en mémoire qu’un enfant peut se noyer en quelques instants, sans un bruit, dans 5 cm d’eau. Sur la plage comme au bord d’une piscine, ne le laissez jamais sans surveillance.

 

Cédric Portal

RENDEZ-VOUS EXPERTS

Nos experts se mobilisent pour répondre à toutes les questions de santé.

Pour participer c'est facile, cliquez sur l'un des thèmes du mois pour poser vos questions, ou retrouvez-nous sur Facebook en utilisant le hashtag #RDVexperts

 

15 septembre 2017
arrow-trans Messieurs, parlons sexualité

Les réponses de Sonia Lebreuilly