Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Handicap : la domotique au chevet des patients hospitalisés

Actualités santé

Handicap : la domotique au chevet des patients hospitalisés

[ Publié le 30 mai 2017 ]

Eteindre la lumière, baisser les rideaux et contrôler le positionnement du lit... Voici autant de commandes possibles à distance grâce à la chambre domotisée du centre hospitalier universitaire (CHU) de Nice. Destinée aux patients souffrant de pathologies handicapantes, elle offre une autonomie et un confort au malade, qui bénéficie aussi aux soignants.

handicap-domotique-hopital-30052017

Le centre hospitalier universitaire (CHU) de Nice vient d'inaugurer une chambre d'hôpital de semaine (HDS) domotisée. Objectif, « redonner une plus grande autonomie aux personnes souffrant de pathologies handicapantes et évolutives en adaptant l'environnement aux capacités motrices résiduelles des personnes ».

Ainsi, c'est avec une tablette numérique que les patients peuvent « exprimer leur état, leur douleur, leurs besoins, contrôler la TV, le store, les lumières, le positionnement de leur lit (dossier et pli des jambes), et se connecter à internet et à la téléphonie ». Concrètement, « le système peut être contrôlé par la tête ou par les yeux ».

 

Transposer le système à domicile ?

Pour le moment, « la chambre domotisée est proposée aux patients suivis par le service Système nerveux périphérique, muscle et sclérose latérale amyotrophique (SNPM-SLA) et touchés par des pathologies évolutives et dégénératives comme la sclérose latérale amyotrophique, d'autres maladies du motoneurone, de maladies neuromusculaires ou encore de myopathies de Duchenne ». Les dispositifs installés dans les chambres varient en fonction du patient.

En effet, « chaque situation est particulière car les stades de dépendance évoluent d'un patient à l'autre et requièrent des compensations personnalisées », précise le CHU de Nice. Ces dispositifs testés par le patient pourraient à terme, être transposés à son domicile. Ce qui « faciliterait sa réinsertion et sa vie quotidienne, hors des murs de l'hôpital ».

 

Source : centre hospitalier universitaire (CHU) de Nice, 17 mai 2017

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Faire reconnaître son invalidité... Et après ?
 

Nos assistantes sociales vous aident dans vos démarches.

 

En savoir plus