Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Cancer : une charte pour un retour au travail plus facile

Actualités santé

Cancer : une charte pour un retour au travail plus facile

[ Publié le 18 mai 2017 ]

Retourner au travail tout en combattant le cancer ou après avoir guéri n'est pas facile. Pourtant, cette situation concerne de plus en plus de patients. Pour les aider à réintégrer la vie professionnelle avec plus d'aisance et moins d'obstacles, l'Institut national du Cancer (INCa) vient de signer une charte avec 10 entreprises et collectivités.

charte-cancer-travail-18052017

« Aujourd'hui en France, 3 millions de personnes vivent avec ou après un diagnostic de cancer. Sur 1 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque jour, 400 concernent des personnes en activité professionnelle », souligne l'INCa. Or trop souvent, leur retour au bureau est mal anticipé par les managers et les autres salariés.

Ce qui explique que « dans les deux ans qui suivent le diagnostic de cancer : 30% perdent ou quittent leur emploi, et parmi les personnes au chômage au moment du diagnostic, 1 sur 3 retrouve un emploi ». Voilà pourquoi des mesures venant des entreprises s'imposent.

Afin d'améliorer le maintien et le retour en emploi des malades, une charte de bonnes pratiques a été signée hier 17 mai 2017 à l'INCa. Dix entreprises et collectivités* se sont ainsi engagées à améliorer l'accompagnement des salariés touchés par un cancer. Informer, former et soutenir Dans le détail, ces sociétés devront respecter 11 engagements.

Pour accompagner le salarié dans le maintien et le retour à l'emploi, les signataires de la charte proposent par exemple de « maintenir un lien en proposant au salarié absent de le tenir au courant de l'actualité et des évolutions de l'entreprise afin de lui permettre de conserver un sentiment d'appartenance ».

En matière de formation et d'information des parties prenantes de l'organisation, ils s'engagent à « former les référents aux entretiens de retour à l'emploi et à l'accompagnement des managers ». Ils se doivent aussi de promouvoir la santé. Ils établiront ainsi notamment un bilan annuel avec suivi des actions.

*AFNOR, Association nationale des directeurs des ressources humaines, Bordeaux Métropole, Carrefour, Groupe Casino, Disneyland Paris, Fermiers du Sud-Ouest groupe MAISADOUR, Institut national du cancer, la Mutualité Française, Sanofi

Source : INCa, Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH), Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (Anact) et son réseau des associations régionales (Aract), 18 mai 2017

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Chimio, curie, radiothérapie : votre chirurgien vous propose plusieurs établissements…

 

Comment choisir ? Nos conseillers santé vous aident à faire le choix.

 

En savoir plus

ECHANGER