Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Cancer du côlon : un risque augmenté par l'excès d'antibiotiques ?

Actualités santé

Cancer du côlon : un risque augmenté par l'excès d'antibiotiques ?

[ Publié le 12 avril 2017 ]

Un usage trop important d'antibiotiques à l'âge adulte pourrait augmenter le risque de polypes. Ces derniers étant eux-mêmes des facteurs de risque de cancer du côlon. C'est en tout cas ce que montre une étude observationnelle britannique.

antibiotiques-cancer-colon-10042017

L'utilisation d'antibiotiques sur de longues périodes affecte le microbiote. Ces modifications de composition auraient-ils un impact sur le risque de cancer du côlon ? C'est la question que se sont posé des chercheurs du Royal South Hants Hospital de Southampton (Royaume-Uni).

Pour y répondre, ils ont étudié le cas de 16 642 femmes appartenant à la Nurses Health Study. Celles-ci étaient âgées de plus de 60 ans en 2004. Elles avaient en outre déjà subi au moins une colonoscopie et avaient pu renseigner les scientifiques sur leur consommation d'antibiotiques.

 

Davantage d'adénomes

Résultat, 1 195 polypes ou adénomes colorectaux ont été diagnostiqués dans ce groupe. Et l'usage sur plus de 2 mois de ces médicaments - au cours de la vie d'adulte - a bien été associé à une hausse du risque de développer un polype.

Plus précisément, les femmes qui ont pris un traitement long, alors qu'elles étaient âgées entre 20 et 30 ans, ont vu leur risque augmenter de 36% par rapport à celles qui n'ont pas subi de tels protocoles médicamenteux. Lorsque le traitement a été pris entre 40 et 50 ans, le risque est alors de 69% supérieur.

Les polypes n'étaient pas forcément malins. Toutefois, ces excroissances dans le côlon représentent à eux seuls un facteur de risque de développer par la suite un cancer colorectal.

 

Un microbiome déséquilibré et une inflammation du côlon

« Cette étude est observationnelle », soulignent toutefois les auteurs. « Par conséquent, aucune conclusion définitive ne peut être tirée quant à la relation de cause à effet. » D'autant que « certains adénomes étaient peut-être présents avant la prise d'antibiotiques ».

Quoi qu'il en soit, « il existe une probable explication biologique à ce lien », poursuivent-ils. L'altération du microbiote induite par les antibiotiques peut entraîner un déséquilibre de la flore intestinale et favoriser une inflammation, qu'on retrouve chez les patients atteints de cancer colorectal.

Source : BMJ, 4 avril 2017

(Destination santé ©)

Mots-clefs : Antibiotique , Cancer colon

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER