Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Allergies : les seniors moins bien diagnostiqués

Actualités santé

Allergies : les seniors moins bien diagnostiqués

[ Publié le 19 avril 2017 ]

Les allergies touchent les plus de 60 ans aussi. Et cette population souffre de ce que les spécialistes appellent l'errance thérapeutique. Leurs symptômes sont en effet souvent confondus avec d'autres troubles.

allergie-senior-diagnostic-13042017

Les seniors âgés passent encore plus de temps à l'intérieur que le reste de la population. Or l'environnement intérieur est 5 à 10 fois plus pollué que l'extérieur. Et les polluants sont connus pour aggraver l'effet des allergènes et donc les symptômes.

 

Des conséquences importantes sur la qualité de vie

Au fil du temps, les seniors prennent l'habitude de vivre avec leurs symptômes. Tousser ou avoir le nez qui coule devient « normal ». Ces personnes consultent souvent un médecin dans le cadre d'épisodes infectieux. Leurs symptômes allergiques sont alors comme « masqués » par leur rhume passager. Après le traitement de leur infection, ils se remettent à tousser « normalement » et n'en recherchent pas les causes. Ainsi par négligence, résignation ou fatalisme « ces situations peuvent durer 15 ans ou plus sans consultation d'un allergologue » déclare le Dr Isabelle Bossé, allergologue.

Les conséquences peuvent être importantes, avec un état de fatigue attribué à tort à leur âge et des bronches qui vieillissent précocement. L'impact sur la qualité de vie est également problématique, pouvant conduire dans certains cas à renforcer l'isolement.

Source : Association Asthme et Allergies, 21 mars 2017

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

ECHANGER