Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > « Mangez, bougez, c'est facile » : la prévention au plus près des patients

Actualités santé

« Mangez, bougez, c'est facile » : la prévention au plus près des patients

[ Publié le 12 avril 2017 ]

Les Rencontres Santé « Mangez, bougez, c’est facile » sont déployées tout au long du mois d’avril en structures de soins de premier recours. Il s’agit d’actions de prévention sur l’alimentation et l’activité physique, organisées au plus près des patients.

actu-mangez-bouger

Interview de Nathalie Feuillâtre, intervenante en éducation nutritionnelle et sportive, pour la Mutualité Française en région Centre - Val de Loire.

 

Comment se déroulent vos rencontres de prévention et quels sont leurs objectifs ?

Nathalie Feuillâtre - Les Rencontres santé « Mangez, bougez, c’est facile » sont organisées pour la troisième année dans des structures de soins de premier recours, comme des maisons de santé  non mutualistes ou des centres dentaires, de santé ou pharmacies mutualistes, par chaque union régionale de la Mutualité Française.

Pendant une journée, nos intervenants (spécialistes de la prévention, professionnels de santé ou d’activités sportives…) vont spontanément à la rencontre des patients en salle d’attente pour les informer, via une animation, des mesures de prévention portant essentiellement sur l’alimentation et l’activité physique.
Objectif : prévenir des maladies chroniques comme le diabète, les maladies cardio-vasculaires, le surpoids et de l’obésité, mais aussi certains cancers, comme celui du côlon.
Ainsi, nous leur expliquons que  notre corps est fait pour bouger et que, quel que soit leur poids, environ 30 minutes de marche à pied par jour les protègent et contribuent à les maintenir en forme.

 

Comment les professionnels de santé et les patients accueillent-ils vos actions de prévention ?

Nathalie Feuillâtre - Avant d’intervenir, je présente toujours le projet aux responsables et à l’équipe pluridisciplinaire (médecins, infirmières, diététiciennes…) de la maison de santé. Avec confiance, ils nous ouvrent grand leur porte.
Ils sont conscients de l’importance des messages de prévention mais manquent d’outils éducatifs pour parvenir à les faire passer. Pour comprendre, ils commencent par nous écouter attentivement. Puis, ils deviennent acteurs. Prêts à s’investir. Il n’y a pas de rivalité avec eux.
En prévention, cette notion de complémentarité et non de compétition est importante. C’est bien s’ils peuvent s’approprier certains outils, comme les fiches issues du site Priorité Santé Mutualiste. En outre, nous travaillons en lien avec les représentants du Réseau Diabète, présents avec nous dans les maisons de santé, et qui cherchent à y développer leur programme de prévention et d’éducation thérapeutique à court et à long terme.

 

Quant aux patients, il est important de les aborder avec le sourire. Un entretien bien mené ne les met pas mal à l’aise. Ils comprennent que notre démarche n’est pas commerciale mais, qu’en faisant le point sur leurs habitudes alimentaires et leurs activités physiques, nous leur apportons des informations simples (conseils, contacts…) pour leur bien-être. Prochainement, nous allons compléter notre action par des tests de condition physique (force, souplesse…) et nous rapprocher d’associations sportives.

 

 

Quel est l’intérêt de ces rencontres ?

Nathalie Feuillâtre - Actuellement, la prévention n’est pas assez valorisée dans nos modes de vie. Les Rencontres Santé « Mangez, bougez, c’est facile » lui donnent sa juste place. Elle devient visible sans être intrusive. C’est une démonstration de prévention basée sur l’écoute et l’échange. Dans un climat bienveillant favorisant un résultat positif. Les animateurs conduisant les entretiens s’adressent aux personnes sans les juger pour les amener à réfléchir et à évoluer.

 

Propos recueillis par Nadine Allain

 

« Mangez, bougez, c’est facile » : un beau succès

142 Rencontres santé « Mangez, bougez, c’est facile » ont été organisées dans des établissements de santé en 2016 (dont 104 établissements mutualistes).

Les organisateurs souhaitaient favoriser les changements de comportement favorables à la santé chez les participants. Entre  la moitié et les deux tiers des participants ont déclaré être prêts à changer leurs habitudes concernant leur alimentation et leur pratique d’une activité physique à l’issue de la Rencontre santé. Et 99,5% d’entre eux se déclaraient satisfaits par leurs échanges avec les intervenants !

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

« Se brosser les dents, c’est important ! »

ECHANGER