Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Santé sexuelle : prévenir les IST chez les jeunes

Actualités santé

Santé sexuelle : prévenir les IST chez les jeunes

[ Publié le 28 mars 2017 ]

La santé sexuelle est un enjeu important. En effet, sous cette appellation se cache notamment la prévention contre les infections sexuellement transmissibles (IST), ainsi que la prise en charge et le traitement des séropositifs au VIH. Le ministère de la Santé lance, pour améliorer la santé sexuelle des Français, une stratégie globale contenant des mesures à mettre en œuvre d'ici à 2030, notamment auprès des jeunes.

ist-jeunes-prevention-28032017

L'objectif de la stratégie globale d'amélioration et de promotion de la santé sexuelle des Français de la ministre est de faire en sorte, dès 2020, que « 95% des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut, que 95% des personnes séropositives aient accès à des traitements et que 95% des personnes sous traitement aient une charge virale indétectable ».

Autre but, « éliminer définitivement les épidémies d'infections sexuellement transmissibles », insiste Marisol Touraine. Pour y parvenir, la ministre a désigné le Pr Patrick Yeni, médecin spécialiste des maladies infectieuses et président du Conseil national du Sida et des hépatites virales, pour présider le comité de pilotage de ce projet. Il assurera la mise en œuvre des orientations et le suivi de son déploiement.

 

Des mesures pour les générations futures

Le projet de la ministre de la santé concerne tous les Français. Toutefois, il met l'accent sur les jeunes générations, lesquelles sont les plus exposées aux IST. L'essentiel des mesures de sa stratégie leur est donc dédiée.

Elle souhaite :

  • placer l'éducation à la sexualité et à la santé sexuelle des plus jeunes au cœur de leurs parcours éducatifs en santé. Il ne s'agit pas seulement de connaissances biologiques, mais aussi de compétences psycho-sociales (réflexion sur le respect mutuel, égalité filles-garçons, réciprocité et consentement des relations à l'autre) ;
  • renforcer l'offre de prévention, de dépistage et de prise en charge en santé sexuelle. Il s'agit notamment de promouvoir la consultation de contraception et de prévention des IST pour les jeunes filles mineures et de préparer son extension, à terme, pour les garçons ;
  • maintenir une attention particulière pour les populations vulnérables ou exposées au VIH en renforçant notamment la prévention diversifiée : accompagner et sécuriser l'accès à la prophylaxie pré-exposition (PrEP), faciliter l'accès au traitement post-exposition pour le VIH et le virus de l'hépatite B ;
  • en population générale, renforcer et diversifier la prévention des IST et du VIH par la promotion de dispositifs adaptés aux personnes et à leur situation. Le préservatif reste l'outil de prévention privilégié. Mais aussi augmenter la couverture vaccinale contre le virus de l'hépatite B et le Papillomavirus HPV ;
  • promouvoir la recherche et l'innovation en santé sexuelle.

 

Source : ministère en charge de la santé, 28 mars 2017

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

ECHANGER