Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Protéines : elles rendent les os plus résistants

Actualités santé

Protéines : elles rendent les os plus résistants

[ Publié le 9 mars 2017 ]

Les travaux vantant les vertus des protéines sur la santé osseuse se multiplient. Notamment l'intérêt de ces nutriments sur la densité minérale osseuse. Problème, cette donnée ne renseigne pas sur la résistance de l'os. Des chercheurs suisses ont cherché à combler ce manque. Le point avec le Pr René Rizzoli, ancien chef du Service des maladies osseuses aux Hôpitaux universitaires de Genève et co-signataire de ce travail.

proteines-os-resistants-09032017

« Le débat concernant l'intérêt des protéines pour la santé de l'os perdure depuis longtemps », commente le Pr René Rizzoli. « Certains affirmant qu'ils sont bénéfiques, d'autres au contraire mettant en garde contre les ions acides produits par les protéines. » Les chercheurs genevois ont donc cherché - pour la première fois - à savoir si la consommation de protéines présente un intérêt sur la résistance mécanique osseuse.

Pour ce faire, ils ont recruté 746 femmes de 65 ans, toutes en bonne santé, pratiquant une activité physique régulière et ayant une alimentation équilibrée. Ainsi les ont-ils soumises à des questionnaires sur le contenu de leur assiette.

En parallèle, ils ont effectué plusieurs mesures par scanner à haute résolution, notamment de la microstructure osseuse du poignet et de la cheville des participantes.

 

Moins dure sera la chute

Résultat, le tiers des femmes consommant le plus de protéines étaient également celles qui présentaient une meilleure résistance mécanique osseuse. « Une association d'autant plus flagrante lorsque les participantes consommaient des protéines d'origine animale, comme les viandes et les produits laitiers, les œufs », continue le Pr Rizzoli.

Voilà pour le constat. Mais que signifie ce résultat à long terme ? « Cela pourrait vouloir dire que celles qui seront victimes d'une chute connaîtront des conséquences moins graves », lance René Rizzoli. « Mais le conditionnel reste de rigueur. »

Quoi qu'il en soit, le spécialiste insiste sur deux choses. Tout d'abord conserver une alimentation équilibrée et continuer à pratiquer une activité physique, et ce quel que soit l'âge. Mais aussi, bien respecter les recommandations nutritionnelles concernant la consommation de protéines, à savoir 1 gramme par jour par kilogramme de poids corporel. Donc si vous pesez 75kg, il convient de manger 75g de protéines quotidiennement, répartis sur la journée.

 

Source : entretien avec le Pr René Rizzoli - Peripheral skeleton bone strength is positively correlated with total and dairy protein intakes in healthy postmenopausal women, American Journal of clinical nutrition

(Destination santé ©)

Mot-clef : Alimentation

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus

ECHANGER