Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Se former aux premiers secours est une nécessité

Actualités santé

Se former aux premiers secours est une nécessité

[ Publié le 19 septembre 2016 ]

Docteur Claire Allais, médecin généraliste : « Nous devrions tous suivre une formation annuelle aux premiers secours. »

formation-gestes-premiers-secours

 

Où peut-on se former aux premiers secours ?

C’est possible près de chez vous en vous adressant à votre Union Départementale des Sapeurs-Pompiers ou à la Croix Rouge. Tous les adolescents sont censés être formés en 3ème. Et il existe un « rappel » lors de la journée citoyenne obligatoire pour tous les jeunes de 18 ans. Enfin, sans obligation légale, certaines entreprises proposent des formations à leurs salariés.

 



Prend-on un risque juridique lorsque l’on pratique les premiers secours ?

Si vous ne connaissez pas ces gestes, au minimum, il faut protéger la victime pour lui éviter un autre accident et prévenir les secours en appelant le 15 (SAMU) ou le 18 (Pompiers). Si vous les connaissez et que vous n’intervenez pas, vous risquez d’être accusé de non-assistance à personne en danger. Si vous cassez une côte de la victime en pratiquant un massage cardiaque vigoureux …le risque de mort est bien plus grave, non ? En cas d’accident ou de crime, les secours priment sur l’enquête policière. On ne pourra pas vous accuser d’avoir modifié la scène de crime en ayant voulu porter secours.

 

Qui peut se servir d’un défibrillateur et comment le localiser ?

Un arrêt cardiaque est une urgence absolue. Si l’on ne pratique pas un massage cardiaque dans les 10 minutes, le risque est la détérioration irrémédiable du cerveau et, bien sûr, la mort. Or, en moyenne, les secours mettent un quart d’heure pour intervenir. D’où l’intérêt des défibrillateurs. Il en existe différents types. Certains ne peuvent être manipulés que par un médecin. Les défibrillateurs automatiques externes donnant des instructions vocales peuvent l’être par tout le monde. Il faut poser 2 patches contenant des électrodes reliées à un ordinateur sur le thorax dénudé de la personne. L’appareil indique alors si un choc électrique est nécessaire. Il ne faut pas toucher la personne au moment du choc. Signalés par un logo, ces appareils sont à disposition dans certains lieux publics (gares, stades, gymnases…) et certaines entreprises.

 

Pourquoi si peu de personnes sont-elles formées aux premiers secours en France ?

En France, seuls 29% de la population ont suivi la formation officiellement reconnue sanctionnée par le diplôme Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC1) et 49% ont été initiés en une heure. Dans d’autres pays comme les USA ou l’Allemagne, 80% de la population sont formés. Résultat, chez nous, le taux de survie après un arrêt cardiaque n’est que de 5,7%, alors qu’il est de 30% aux USA. Notre pays ne s’est pas suffisamment donné les moyens de sauver des vies d’une façon simple, à la portée de tous. En 3ème, la formation aux premiers secours est, en principe, obligatoire. En réalité, en raison des problèmes invoqués (temps, moyens, absence de personnels formés…) seuls 20% des élèves sont formés. Pourtant, cela ne semble pas compliqué de former à ces gestes tous les professeurs d’éducation physique et toutes les infirmières scolaires ! Lors de la Journée Citoyenneté, une seule heure est consacrée aux premiers secours. C’est trop peu. Les pompiers et la Croix Rouge proposent une journée à répéter. En fait, nous devrions tous suivre une formation une fois par an. Le stage coûte environ 60€.

Propos recueillis par Nadine Allain

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

ECHANGER