Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Fumer le narguilé nuit à la santé

Actualités santé

Fumer le narguilé nuit à la santé

[ Publié le 13 juin 2016 ]

Fumer la "chicha" n'a rien d'inoffensif, ce serait même plutôt le contraire. Depuis plusieurs années, les articles scientifiques se multiplient pour dénoncer cette mode qui ne cesse de séduire les plus jeunes.

fumer-narguile-danger

Le narguilé est une pipe orientale à long tuyau flexible permettant de fumer une préparation contenant environ 30% de tabac, souvent aromatisée, et chauffée en faisant brûler du charbon de bois à son contact.

 

En 2007 déjà, l'Office français de Prévention du Tabagisme (OFT) alertait : "la concentration de goudron inhalée (lors de la consommation d'une chicha) est jusqu'à 102 fois plus importante que les normes autorisées pour une cigarette !" Et de continuer : "une fumée de narguilé à charbon naturel libère en nicotine l'équivalent de six cigarettes..."

 

Plus de goudron et de monoxyde de carbone

Au début de cette année 2016, une méta-analyse américaine continuait d'enfoncer le clou. Des chercheurs de l'Université de Pittsburgh ont compilé les données de 17 études sur le sujet. Résultat, ce produit du tabac ferait inhaler 25 fois plus de goudron, 10 fois plus de monoxyde de carbone et 2,5 fois plus de nicotine qu'une cigarette. Ainsi concluaient-ils : "nos résultats montrent que fumer le narguilé pose des problèmes de santé réels et que cela devrait être surveillé de plus près que ça ne l'est actuellement."

 

L'eau ne protège en rien

Dernier travail en date, celui des rédacteurs de la Revue Prescrire. Dans leur numéro de juin, ils expliquent : "en France, en 2014, environ 25% des jeunes âgés de 17 ans déclaraient avoir déjà utilisé le narguilé plus de 10 fois dans leur vie." Ils rappellent surtout une nouvelle fois que le passage de la fumée dans l'eau n'élimine pas les composants toxiques de combustion du tabac et du charbon de bois, notamment le monoxyde de carbone, des métaux lourds, et des substances cancérogènes telles que des hydrocarbures aromatiques polycycliques et du benzène.

 

Citant un travail américain de 2014, ils ajoutent : "chez les fumeurs de narguilé une concentration en métabolite du benzène est quadruplée après avoir fumé dans un bar à narguilé, et doublée après avoir fumé un narguilé dans un lieu privé." Rien que ça !

 

Sources : OFDT - Université de Pittsburgh - Revue Prescrire, n°392, juin 2016.

Mot-clef : Addiction tabac

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cigarettes trop chères ?

Arrêtez de fumer gratuitement en vous faisant aider par un médecin tabacologue !

En savoir plus

ECHANGER