Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Cancer : une application mobile pour renforcer le lien patient-soignant

Actualités santé

Cancer : une application mobile pour renforcer le lien patient-soignant

[ Publié le 16 juin 2016 ]

Le Centre de lutte contre le cancer Léon Bérard, basé à Lyon, lance une application qui permettra, dès cet été, aux patients atteints de cancer d'accéder à leurs données médicales. Et de rester en lien avec l'équipe soignante.

myclb-centre-leon-berard-cancer

Développée par le Centre Léon Bérard, l'application myCLB est une grande première dans les centres de lutte contre le cancer en France. Cette application, qui rapproche les malades des professionnels de la santé, est téléchargeable depuis 2015 par les volontaires inclus dans la phase test : un groupe exclusivement composé de femmes prises en charges pour un cancer du sein au Centre Léon Bérard. "Dès la fin de l'été, myCLB sera étendue aux patients suivis pour d'autres types de tumeurs avec l'objectif d'atteindre fin 2016 la création de 500 nouveaux comptes par mois." Et à l'avenir, l'accès à l'application devrait être étendu à 10 autres établissements de la région Auvergne Rhône-Alpes.

 

Comment ça marche ?

 

L'application fonctionne gratuitement grâce à une simple connexion internet sur smartphone (Android et AppleStore), ordinateur ou tablette. Ce programme dispose de plusieurs fonctions :

  • MyCLB donne accès au planning de rendez-vous et aux informations administratives.
  • Chaque patient est aussi à même de poser des questions à distance au médecin, secrétaire ou infirmier et de transmettre ses données à l'équipe référente. Il peut aussi adresser des photos de cicatrices en post-opératoire ou témoigner des effets secondaires ressentis liés à la prise d'anticancéreux. Une alerte dans le dossier informatisé prévient le médecin qui peut alors adapter le traitement. Toutes les données partagées sont ensuite intégrées dans le dossier médical, mis en commun via l'appli.

 

Une réponse au sentiment d'abandon

 

Comme l'explique le Dr Pierre Heudel, oncologue au Centre Léon Bérard et coordinateur médical du projet, MyCLB limite "la sensation de rupture, voire d'abandon [souvent éprouvée par les patients] lors du retour à domicile. Ce service répond aussi à l'évolution de la prise en charge en cancérologie de plus en plus tournée vers le domicile". Un changement lié aux traitements fréquemment administrés en ambulatoire et à la maison. Notamment en ce qui concerne la prise d'anticancéreux oraux. Ces médicaments représenteront près de la moitié des traitements prescrits contre le cancer dans 4 ans.

Au cours de la phase de test menée auprès de femmes atteintes d'un cancer du sein, 100 nouvelles patientes ont téléchargé chaque mois myCLB. Et au total, 10.000 documents ont été échangés en un trimestre. En majorité, les patientes abordent le sujet des effets secondaires liés aux traitements.

          

Source : Centre de lutte contre le cancer de Lyon et Rhône-Alpes Léon Berard, juin 2016. Dr Pierre Heudel, oncologue au Centre de lutte contre le cancer Léon Bérard.

Mot-clef : Cancer

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR