Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Zona : traiter vite pour soulager la douleur

Actualités santé

Zona : traiter vite pour soulager la douleur

[ Publié le 27 mai 2016 ]

Le virus du zona peut être à l'origine d'importantes douleurs chroniques, surtout s'il est contracté après 60 ans. Quel que soit l'âge et l'intensité des symptômes, mieux vaut consulter rapidement pour donner toutes ses chances au traitement.

zona-traitement-douleur-270516

Réactivation du virus de la varicelle, le zona débute par une forte sensation de brûlure localisée d'un côté du thorax. Rien ne se voit, excepté parfois des ganglions sous l'aisselle. La douleur rend le moindre contact insupportable, même celui d'un vêtement. Quelques jours après apparaît une rougeur, rapidement suivie de l'éruption de petites vésicules ressemblant à celles de la varicelle.

Ces lésions se situent toujours sur le trajet d'un nerf sensitif, le plus souvent sur le thorax, voire le long d'une ou plusieurs côtes. Elles sèchent généralement au bout d'une semaine et les croûtes tombent 10 jours plus tard. L'éruption peut s'accompagner d'une légère fièvre.

Consulter systématiquement

Neuf fois sur dix, le zona guérit sans séquelle en 2 ou 3 semaines. Mais les douleurs peuvent devenir chroniques, notamment chez les plus de 60 ans et les personnes immunodéprimées. Ces névralgies durent parfois des années. Le zona peut aussi avoir des conséquences graves s'il se manifeste près des yeux, des oreilles, dans la bouche ou en bas du ventre. Il est donc essentiel de consulter.

Un traitement antiviral

Administré dans les 72 heures suivant l'éruption, un traitement antiviral permet de limiter l'intensité des douleurs et les risques de complications chez les sujets à risques. Dans tous les cas, la prise de paracétamol, souvent associé à de la codéine, va soulager la douleur. On peut compléter par l'application de compresses d'eau fraîche et/ou des bains tièdes. Pour éviter les surinfections, il faut désinfecter les lésions matin et soir avec un antiseptique non coloré et éviter de se gratter.

Dernière précaution : porter des vêtements amples et légers, en coton. Si les douleurs s'installent, il faudra s'adresser à un neurologue ou à un centre antidouleur. Les médecins disposent aujourd'hui d'un large éventail de traitements contre ces névralgies : antiépileptiques, antidépresseurs, neurostimulateur transcutané... La vaccination contre le zona est recommandée aux personnes âgées de plus de 65 ans.

Source : Site de l'Assurance Maladie consulté le 26 mai 2016.

Mots-clefs : Douleur , Zona

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER