Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > L'épidémie de SIDA reste une menace selon l'ONU

Actualités santé

L'épidémie de SIDA reste une menace selon l'ONU

[ Publié le 9 mai 2016 ]

Dans un nouveau rapport, l'ONUSIDA appelle la communauté internationale à augmenter l'investissement dans la lutte menée contre le VIH/SIDA. Objectifs à atteindre : moins de 500.000 décès chaque année dans le monde d'ici à 2020 !

vih-sida-epidemie-09052016

Le rapport "Accélérer la riposte pour mettre fin à l'épidémie de SIDA" révèle que l'extraordinaire avancée des progrès réalisée ces 15 dernières années pourrait être perdue. L'ONUSIDA encourage "tous les partenaires à concentrer leur énergie et à accroitre les investissements afin de mettre fin à l'épidémie de SIDA [...], menace pour la santé publique d'ici 2030".

Pour Ban Ki Moon, secrétaire générale de l'ONU, le pire ennemi serait le statu quo. "Si nous en restons là, l'épidémie reprendra de plus belle dans plusieurs pays à revenu faible ou intermédiaire." D'ailleurs certaines régions du monde sont confrontées à une augmentation importante de l'épidémie. Les nouvelles infections ont augmenté de 30% entre 2000 et 2014 en Europe de l'Est, au Moyen-Orient, en Afrique du Nord ainsi qu'en Asie/Pacifique. Avec une réelle inégalité entre les sexes : Les filles et les jeunes demeurent particulièrement affectés par le VIH. Sur les 2,8 millions victimes âgées de 15 à 24 ans et vivant avec le virus en Afrique sub-saharienne, 63% sont des filles.

La moitié des malades l'ignorent

Si malgré des progrès notables en matière d'accès aux traitements sont indéniables, 22 millions de patients ne bénéficient toujours pas des antirétroviraux dans le monde. Le rapport en impute la faute à un obstacle de taille : la moitié des personnes infectées ne connaissent pas leur statut sérologique ! "Nous devons renforcer les démarches axées sur les droits fondamentaux, notamment celles qui promeuvent l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes", a déclaré Ban Ki-Moon.

Il demande surtout que les efforts financiers soient maintenus voire renforcés. Au total, 26,2 milliards de dollars devront être accordés à la lutte contre l'épidémie chaque année d'ici à 2030. C'est en tout cas le vœu du Secrétaire général de l'ONU pour en terminer avec cette maladie !

Source : ONUSIDA, 6 mai 2016.

Mot-clef : VIH Sida

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

ECHANGER