Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Cigarettes : le paquet neutre

Actualités santé

Cigarettes : le paquet neutre

[ Publié le 18 mai 2016 ]

Alors qu’aura lieu le 31 mai la Journée mondiale sans tabac, la France met en place à partir du 20 mai le paquet de cigarettes neutre, une mesure efficace pour réduire le tabagisme déjà appliquée en Australie.

cigarettes-paquet-neutre-tabac

A fléau mondial, solutions mondiales. La moitié des fumeurs actuels mourront d’une maladie liée au tabac. Il cause la disparition de six millions de personnes par an (dont 600 000 non-fumeurs involontairement exposés aux fumées), soit un mort toutes les six secondes. Le 31 mai de chaque année, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) célèbre la Journée sans tabac. En 2016, à cette occasion, elle appelle tous les pays à se préparer au conditionnement neutre des produits du tabac. Cette mesure s’inscrit dans tout un arsenal d’actions efficaces pour réduire la consommation, parmi lesquelles les mises en garde illustrées sur les emballages, l’interdiction de la publicité, l’augmentation du prix par des taxes et la lutte contre le commerce illicite.

 

Exit casques ailés et dromadaires ! A partir du 20 mai, seront mis en vente en France les premiers paquets de cigarettes neutres. Les logos et couleurs permettant de distinguer les différentes marques disparaîtront pour ne laisser place qu’au nom de la marque en petits caractères. 65 % de la surface du paquet (contre 30 à 40 % actuellement) sera vouée aux textes et photos pour prévenir des dangers du tabac. La taille des paquets sera aussi standardisée pour éviter les étuis étroits qui ciblent les femmes.  Les industriels ne devront produire que des paquets neutres à partir du 20 mai, ne livrer plus qu’eux aux débitants de tabac à partir du 20 novembre et les buralistes n’auront le droit de vendre que ces nouveaux paquets à partir du 1er janvier 2017.

 

La France est le deuxième pays au monde à mettre en place cette mesure, après l’Australie qui l’a adoptée en 2012. L’objectif est de rendre le paquet moins attirant, plus terne (c’est particulièrement vrai auprès des jeunes) et de mieux promouvoir les messages sanitaires pour aider les fumeurs à arrêter. Son efficacité a été démontrée en Australie par une série d’études dès 2013. Cette année-là, 95% des 12-17 ans n’ont pas commencé à fumer. La proportion des non-fumeurs chez les 18-24 ans a augmenté, passant de 72 % en 2010 à 77 % en 2013. La consommation globale de tabac a diminué de 3,4 % en une année. Le nombre de cigarettes fumées par semaine est passé de 111 à 96 entre 2010 et 2013. Enfin, les appels à la ligne téléphonique d’aide à l’arrêt ont progressé de 78 % en un an.  Le Royaume-Uni et l’Irlande devraient aussi rapidement adopter le paquet neutre ; plus d’une dizaine d’autres pays sont en cours de discussions et d’adoption de cette mesure.

 

Industriels et débitants s’y opposent en arguant qu’elle va augmenter le commerce illicite et les filières parallèles. Mais l’expérience australienne prouve qu’il n’en est rien. De même, les cigarettiers ont menacé de faire payer aux Etats, et donc aux contribuables, des milliards d’euros de dédommagements. Mais le paquet neutre respecte le droit des marques et de la propriété intellectuelle ; par ailleurs, il représente une mesure adaptée à la gravité des enjeux de santé publique. En France où la mesure a été rejetée par une majorité de sénateurs avant d’être adoptée par les députés à une très faible majorité, 68 % des personnes se disent favorables au paquet neutre.  

 

Corinne Renou-Nativel

Mot-clef : Addiction tabac

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cigarettes trop chères ?

Arrêtez de fumer gratuitement en vous faisant aider par un médecin tabacologue !

En savoir plus

ECHANGER