Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Cancers en France : des données encourageantes

Actualités santé

Cancers en France : des données encourageantes

[ Publié le 27 avril 2016 ]

Le taux d'incidence du cancer en France s'inscrit à la baisse. Tout comme le taux de mortalité. L'Institut national du Cancer (INCa) publie dans "Les cancers en France - Édition 2015" les données mises à jour concernant l'impact de cette maladie.

cancers-france

La prévention, la recherche, le diagnostic et l'amélioration des traitements semblent porter leurs fruits. Depuis 2005, le taux d'incidence baisse ou tend à se stabiliser.

Hommes et femmes concernés

Dans le détail, "une réduction de 1,3% par an entre 2005 et 2012, liée au recul de l'incidence du cancer de la prostate" est constatée chez les hommes. Pour les femmes, "un ralentissement de la progression est lié à la baisse de l'incidence du cancer du sein".

Taux de mortalité en baisse

En termes de mortalité, le taux de décès par cancer suit la même dynamique. Il s'abaisse de 1,5% par an chez les hommes et de 1% chez les femmes. En 2015, un total de 148.500 décès liés au cancer a été enregistré en France métropolitaine. Le cancer du poumon figure toujours au 1er rang, devant les tumeurs du côlon-rectum et de la prostate. Pour les femmes, le cancer du sein reste en tête, suivi de près par celui du poumon, devant le cancer du côlon-rectum.

Le cas spécifique des cancers pédiatriques...

"Sur la période 2007-2011, l'incidence annuelle des cancers de l'enfant est estimée à 152,8 cas par million d'enfants ce qui représente environ 1.750 nouveaux cas par an en moyenne", indiquent les auteurs. Les principales tumeurs affectant l'enfant sont les leucémies, les cancers du système nerveux central et les lymphomes. "La survie observée des enfants atteints de cancer sur la période 2000-2011 est estimée à 92% à 1 an et à 82% à 5 ans, tous types de cancers et tous âges confondus." Depuis 2000, une augmentation significative de la survie à 5 ans est observée pour l'ensemble des cancers (de 80% en début de période à 83% en fin de période), et en particulier pour les tumeurs du système nerveux central (de 70% à 75%). Pour les autres groupes de cancers, la survie est restée stable sur la période 2000-2011.

...et de l'adolescent

L'incidence des cancers de l'adolescent s'établit à 219,4 cas par million et par an. Soit 800 nouveaux cas chaque année chez les 15/19 ans. Les types les plus fréquents sont les lymphomes hodgkiniens, suivis des leucémies aiguës, des cancers de la thyroïde, des tumeurs osseuses, des lymphomes malins non hodgkiniens, des tumeurs germinales gonadiques, et des tumeurs du système nerveux central. La survie étudiée sur des cas diagnostiqués de 2000 à 2004 est estimée à 94,5% à 1 an et 81,8% à 5 ans. Ces résultats font état d'une amélioration progressive de la survie à 5 ans depuis 25 ans, qui était de 62% pour la période 1978-1982...

Source : INCa, 25 avril 2016

 

Mot-clef : Tumeur et cancer

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Chimio, curie, radiothérapie : votre chirurgien vous propose plusieurs établissements…

 

Comment choisir ? Nos conseillers santé vous aident à faire le choix.

 

En savoir plus