Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Anémie : 3 astuces pour des traitements plus supportables

Actualités santé

Anémie : 3 astuces pour des traitements plus supportables

[ Publié le 5 avril 2016 ]

Prescrits contre l'anémie, les supplémentations en fer provoquent de nombreux effets indésirables. Le système digestif est particulièrement fragilisé par la prise quotidienne de ces traitements. Quelques conseils pour limiter la gêne occasionnée.

anemie

Chez les patients anémiques, les carences en fer sont palliées par la prise orale de supplément, "à raison de 100 mg à 200 mg par jour (...) sous forme de sels ferreux", peut-on lire dans le dernier numéro de la Revue Prescrire. Problème, ce traitement expose à de fréquents effets indésirables d'ordre digestif : douleurs abdominales, nausées, vomissements, diarrhées et constipations. Plusieurs astuces existent pour limiter leur survenue :

  • Débuter le traitement avec de faibles doses, "à augmenter progressivement sur 4 ou 5 jours". Les bénéfices seront améliorés "en fractionnant la dose en plusieurs prises, à prendre au cours ou juste après un repas" ; 
  • Attendre au moins 30 minutes pour s'allonger après la prise du médicament pour "éviter le risque d'ulcérations digestives" ; 
  • Avaler la gélule avec un grand verre d'eau à la paille et se rincer la bouche après ingestion pour atténuer les réactions d'hypersensibilité liées aux sels ferreux. Ces techniques empêchent la coloration noirâtre des dents, phénomène fréquent lorsque le médicament est sucé, croqué ou gardé dans la bouche ; 

Consultez votre médecin si, malgré ces conseils, vous continuez de mal supporter le traitement. Le fer intraveineux constitue une bonne alternative en cas d'intolérance à la prise orale.

A noter : En moyenne, le traitement oral à base de sels ferreux s'étend sur 6 à 8 semaines. Afin d'atteindre un taux de fer optimal, cette cure peut être prolongée encore 3 à 6 mois.

Source : Prescrire, n°390, avril 2016.

Mot-clef : Anémie

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés