Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Tuberculose : en finir avec l'épidémie d'ici 2030

Actualités santé

Tuberculose : en finir avec l'épidémie d'ici 2030

[ Publié le 24 mars 2016 ]

Maladie infectieuse parmi les plus meurtrières, la tuberculose tue 1,5 million de personnes chaque année dans le monde ! A l'occasion de la journée mondiale ce 24 mars, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) appelle à "s'unir pour mettre fin à la tuberculose".

tuberculose

Selon l'OMS, "près d'un tiers de la population mondiale est contaminée par le bacille tuberculeux. Mais seule une petite proportion des personnes infectées tomberont effectivement malades". C'est notamment le cas pour celles dont le système immunitaire est affaibli. Par ailleurs, un patient séropositif au VIH a environ 26 à 31 fois plus de risques de développer une tuberculose évolutive. Ainsi au total, près de 9 millions de cas sont diagnostiqués chaque année dans le monde.

Le fléau de la multi-résistance

Ces dernières décennies, le fardeau de la maladie semble toutefois reculer. Le nombre de nouveaux cas est en diminution et le taux de mortalité a reculé de 47% entre 1990 et 2015. "Dans 11 des pays ayant la plus forte charge de tuberculose, la mortalité a baissé d'au moins 50% entre 1990 et 2015", précise l'OMS. Mais dans le même temps, les formes multi-résistantes de la maladie sont en pleine expansion. En 2014, près de 480.000 personnes ont développé une tuberculose multi-résistante.

Cette journée est également l'occasion de rappeler les objectifs définis par l'OMS. D'ici 2030, l'Organisation entend tout simplement mettre un terme à l'épidémie. La stratégie retenue fixe à 90% la baisse du nombre des décès dus à la tuberculose et à 80% la diminution du nombre des nouveaux cas entre 2015 et 2030 ! Pour davantage d'informations sur la tuberculose, lisez l'aide-mémoire publié par l'OMS.

Source : Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 22 mars 2016.

Mot-clef : Tuberculose

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER