Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Mars Bleu, un mois pour contrer le cancer colorectal

Actualités santé

Mars Bleu, un mois pour contrer le cancer colorectal

[ Publié le 1 mars 2016 ]

C'est parti pour Mars Bleu ! Orchestrée par le ministère de la Santé, cette campagne vise à sensibiliser les Français au dépistage organisé du cancer colorectal. Autorités sanitaires, associations, établissements de santé... Tous se mobilisent !

cancer-colorectal-mars-bleu

Avec 42.000 nouveaux cas chaque année en France et près de 18.000 décès, le cancer colorectal reste la troisième tumeur la plus fréquente et la deuxième en termes de mortalité. Par ailleurs, 4% des hommes et 3% des femmes développeront un cancer colorectal au cours de leur vie. Le dépistage constitue donc un enjeu essentiel.

Près de 30% de dépistages seulement

Or selon les données de l'Institut de veille sanitaire, la participation au programme de dépistage organisé du cancer colorectal reste encore trop faible : seules 29,8 % des personnes concernées ont réalisé le test en 2013-2014. Pourtant selon le ministère de la Santé, "ce cancer est de bon pronostic. Diagnostiqué à un stade précoce, il se guérit dans 90% des cas. La lutte contre le cancer colorectal constitue une priorité du Plan cancer 2014-2019 et reste un enjeu de santé publique majeur pour lequel il est indispensable de continuer à se mobiliser".

Le dépistage du cancer colorectal en pratique

Le dépistage du cancer colorectal concerne les femmes et les hommes âgés de 50 à 74 ans, dits "à risque moyen". Autrement dit, sans symptôme apparent, ni antécédent personnel ou familial d'adénome, de cancer colorectal ou de maladie du côlon.

Depuis le mois d'avril 2015, le programme propose le test immunologique qui remplace le test Hémoccult. Ce dernier repose sur la détection de la présence d'hémoglobine humaine dans les selles grâce à l'utilisation d'anticorps. Plus performant que le précédent, il est aussi plus simple et plus facile à réaliser : il ne nécessite plus qu'un seul recueil de selles, contre six auparavant. Afin d'en faciliter la réalisation, un dispositif de recueil des selles et une tige (pour le prélèvement) sont fournis avec le test. Une fois le prélèvement effectué, la personne envoie le test au laboratoire d'analyses (enveloppe T fournie), en y joignant une fiche d'identification complétée.

Dans le cadre de Mars Bleu, le centre régional de lutte contre le cancer Gustave Roussy a créé un site internet spécifique.

Sources : Gustave Roussy, ministère de la Santé, 29 février 2016.

Mot-clef : Cancer colorectal

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blog expert

Le mot sur le bout de la langue !

par Christine Ramonnet  ,  Stéphanie Renaudin

img-blog-quotidien-mot-bout-2014

ECHANGER