Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > L'éclairage public, une plaie pour notre sommeil

Actualités santé

L'éclairage public, une plaie pour notre sommeil

[ Publié le 3 mars 2016 ]

"Pollution lumineuse" : cette expression prend tout son sens à la lumière d'une étude américaine centrée sur l'impact de l'éclairage public sur la qualité du sommeil. Explications.

eclairage-public-perturbation-sommeil

Pendant 8 ans, le Pr Maurice Ohayon et ses collaborateurs de l'Université de Stanford (Californie) ont régulièrement interrogé par téléphone près de 16.000 personnes. Les questions portaient notamment sur leurs habitudes en matière de sommeil et sur la façon dont elles le percevaient. En parallèle, les auteurs ont recueilli des données issues de la surveillance satellite pour situer le domicile des participants.

Des nuits plus courtes...

Sans surprise, les analyses ont révélé une exposition à la lumière jusqu'à six fois plus élevée pour les citadins par rapport aux territoires ruraux. Avec quelles conséquences ? Au total, les citadins concernés seraient plus nombreux (+ 6%) à rapporter dormir moins de 6 heures par nuit, par rapport à ceux qui évoluent dans un environnement plus sombre. Ils sont ainsi 29% à se plaindre de la qualité de leurs nuits contre 16% pour les autres.

... Et plus de fatigue

En journée, ils se déclarent également plus fatigués. "Si ces résultats sont confirmés lors d'études complémentaires, les personnes concernées doivent envisager des solutions afin de réduire cette exposition lumineuse nocturne", concluent les auteurs. Ils citent notamment l'installation de rideaux occultants voire le port d'un masque de sommeil.

Source : 68è Congrès de l'American Academy of Neurology, Vancouver (Canada), 15-21 avril 2016

 

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés