Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Allergies : 10 propositions pour une meilleure prise en charge

Actualités santé

Allergies : 10 propositions pour une meilleure prise en charge

[ Publié le 22 mars 2016 ]

En 20 ans, le nombre d'allergiques a doublé et, en 2050, si rien n'est fait, 50% de la population mondiale sera affectée par au moins une maladie allergique selon l'Organisation mondiale de la santé. A l'occasion de la 10e journée française de l'Allergie, ce 22 mars, l'Association Asthme et Allergies émet 10 propositions.

allergies-prise-en-charge

Un dépistage renforcé et des traitements adaptés en temps et en heure. Voici deux des 10 propositions soumises par Asthme et Allergies, dans la perspective de la 10e journée française de l'Allergie, pour améliorer la prise en charge en France. Ainsi, l'association insiste sur l'importance de "s'assurer que toute personne admise aux urgences pour choc anaphylactique, soit orientée vers un allergologue et dispose du numéro vert". Et que "la présence d'adrénaline dans les véhicules de secours des pompiers" soit systématique.

Autres propositions : "Systématiser l'éducation thérapeutique des patients allergiques et asthmatiques" et "améliorer la prise en charge par les mutuelles des traitements de désensibilisation de l'allergie". Sans oublier, la prévention. L'association propose de "former les Directions des Parcs et Jardins publics à l'identification des espèces végétales les plus allergisantes pour éviter leur prolifération et identifier les meilleures alternatives".

Un manque d'allergologues

Enfin, comme le confirme le Syndicat français des allergologues, les spécialistes sont trop peu nombreux en France. Les deux organismes souhaitent donc "harmoniser le statut des allergologues français avec celui des allergologues européens en créant une véritable spécialité". En effet, "l'allergie est reconnue en tant que spécialité médicale dans 15 pays européens... mais pas en France où elle progresse quand le nombre d'allergologues y diminue".

Pire, d'après le Syfal, "la Commission Nationale des Études de Maïeutique, Médecine, Odontologie et Pharmacie (CNEMMOP), chargée de travailler sur la réforme des études médicales du 3e cycle, [a décidé de] l'intégration de quelques heures de formation complémentaire en allergologie au sein de disciplines généralistes comme la médecine interne ou la médecine générale". Et ce, "en lieu et place de la création d'une vraie spécialité qui permettrait de répondre au besoin urgent de formation de médecins allergologues".

Un tchat interactif pour se renseigner !

Si vous êtes concerné(e), allergique, proche de malade ou simplement intéressé(e), vous pourrez profiter de cette journée nationale pour poser vos questions à des allergologues ainsi qu'une Conseillère Médicale en Environnement Intérieur (CMEI). Il vous suffit de participer au tchat interactif organisé ce mardi 22 mars de 13h à 19h par Asthme et Allergies. Rendez-vous sur le site de l'association ou sur le site internet de Sciences et avenir qui relaie le tchat cette année encore. Le dialogue pourra se poursuivre sur la page Facebook de l'Association (Association Asthme & Allergies) et via son compte Twitter (@AsthmeAllergies).

Sources : Association Asthme et Allergies, 22 mars 2016 ; Syndicat français des Allergologues, 21 mars 2016.

Mot-clef : Allergie

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

ECHANGER