Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Grippe : une alternative à la vaccination ?

Actualités santé

Grippe : une alternative à la vaccination ?

[ Publié le 23 février 2016 ]

Des chercheurs de l'Institut Pasteur auraient trouvé une alternative à la vaccination antigrippale efficace chez l'animal. À la clé : une réduction des symptômes grippaux voire la prévention de l'infection en elle-même. Explications.

grippe

Les conséquences cliniques de la grippe résultent de l'inflammation dérégulée du tissu pulmonaire, qui peut provoquer des lésions sévères, voire mortelles.

Inhiber l'inflammation

Les scientifiques du Centre d'Étude des Pathologies Respiratoires de l'Institut Pasteur, ont montré qu'il était possible d'inhiber ce processus inflammatoire. Et ceci, en bloquant l'activité des calpaïnes, des protéases qui peu à peu se dévoilent. "Les calpaïnes sont très étudiées car elles joueraient un rôle notable dans différents processus physiopathologiques, comme la neuro-dégénérescence, la dystrophie musculaire ou le diabète", explique Mustapha Si-Tahar de l'Unité INSERM 1100. "Les différents travaux qui ont permis de décrypter leurs fonctions ont montré que ces protéases jouaient aussi un rôle dans la cascade inflammatoire, selon un mécanisme calcium-dépendant. Or le virus de la grippe accroît le calcium intracellulaire et la réponse inflammatoire".

Succès chez la souris

Sur des rongeurs, les scientifiques sont parvenus à bloquer l'activité des calpaïnes, ce qui a permis de limiter l'infection par un virus de la grippe saisonnière (H3N2) et pandémique (H5N1). Les chercheurs souhaitent toutefois étudier davantage l'interaction calpaïnes/virus grippal afin de confirmer le potentiel thérapeutique de cette approche.

Source : Institut Pasteur, 16 février 2016


Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER