Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Chute de cheveux : certains médicaments pointés du doigt

Actualités santé

Chute de cheveux : certains médicaments pointés du doigt

[ Publié le 8 janvier 2016 ]

La chute ou la perte des cheveux n'est pas uniquement provoquée par les traitements de chimiothérapie anticancéreuse. Elle peut être liée à de multiples causes, dont de nombreux médicaments.

chute-cheveux-medicaments-080116

Les chutes de cheveux, temporaires ou définitives, brutales ou progressives ont des conséquences physiologiques importantes. Elles sont observées dans de nombreuses situations : troubles hormonaux, carences alimentaires, maladies auto-immunes, infections, inflammations, tumeurs, exposition à des médicaments. Selon les rédacteurs de La Revue Prescrire, "les pertes de cheveux d'origine médicamenteuse sont précoces ou tardives, diffuses ou localisées. Elles sont le plus souvent réversibles à l'arrêt du médicament".

Interférons, antifongiques, immunodépresseurs...

Parmi les traitements incriminés, les anticancéreux sont très souvent impliqués dans des chutes de cheveux soudaines et massives. Mais d'autres molécules sont en cause. C'est le cas des interférons, de certains antifongiques et des immunodépresseurs. "Toute chute de cheveux est à prendre en compte, en raison de ses conséquences psychologiques", indiquent les rédacteurs. "Quand un médicament est connu pour exposer aux chutes de cheveux, mieux vaut aider le patient à se préparer à cet effet indésirable."

Source : La Revue Prescrire, 30 décembre 2015.

Mot-clef : Médicament

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus