Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Cancer : comment bien choisir sa perruque

Actualités santé

Cancer : comment bien choisir sa perruque

[ Publié le 12 janvier 2016 ]

Parce que la perte de cheveux consécutive à la chimiothérapie est particulièrement difficile à vivre, beaucoup optent pour le port d'une prothèse capillaire. Voici ce qu'il faut savoir afin de choisir le modèle le mieux adapté.

cancer-perruque-120116

Sous chimiothérapie, les cheveux commencent généralement à tomber deux à trois semaines après la première séance. Or même si les malades préfèreraient différer ce rendez-vous, mieux vaut acheter sa perruque avant de commencer à perdre ses cheveux. Il est ainsi plus facile de choisir un modèle fidèle à son look habituel.

Cheveux naturels ou synthétiques ?

Si elles sont plus légères et plus faciles à entretenir, les perruques en cheveux synthétiques n'offrent évidemment pas le même résultat que les perruques en cheveux naturels, même si de gros progrès ont été faits en la matière. Côté prix, les perruques en cheveux synthétiques sont généralement 3 à 5 fois moins chères.

Quel bonnet ?

Il existe différentes sortes de bonnets sur lesquels sont montés les cheveux. Les modèles en tulle et mono-filament offrent le rendu le plus naturel et un confort inégalable mais ils sont plus chers. Les modèles en tulle entièrement montés à la main présentent un bon rapport qualité/prix. Les modèles en filet sont beaucoup moins onéreux mais ils peuvent manquer de naturel.

Un accessoire pour limiter l'inconfort

Pour isoler sa tête du froid comme de la chaleur et éviter les irritations, une ancienne malade a imaginé et fait breveter un accessoire thermorégulateur 100% naturel à glisser sous la perruque. Existant en deux largeurs , il est commercialisé sur climhair.com au prix de 42 euros.

La charte de l'INCa

Pour vous guider dans votre démarche, faites confiance aux conseils d'un perruquier ayant signé la charte de l'INCa. Sur présentation d'une ordonnance, l'Assurance-maladie rembourse jusqu'à 125 euros, ce qui correspond généralement aux perruques premier prix. Les mutuelles peuvent compléter la prise en charge. En cas de difficultés, le mieux est de se rapprocher de l'Aide financière de la Ligue contre le Cancer.  

Sources : Sites de l'association SOS Cancer du sein et de la Ligue contre le cancer consultés le 11 janvier 2015 - ClimHair.

Mot-clef : Cancer

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR