Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Le cœur des femmes reste fragile après une atteinte cardiovasculaire

Actualités santé

Le cœur des femmes reste fragile après une atteinte cardiovasculaire

[ Publié le 1 décembre 2015 ]

Selon une étude néerlandaise, les femmes victimes d'un événement cardiovasculaire à la quarantaine présentent un risque de récidive élevé sur le long terme. D'où l'importance de mettre en place un suivi très régulier.

femme-coeur-cardiovasculaire-11215

Le Pr Frits. R. Rosendaal et son équipe de l'Université de Leiden, se sont intéressés à des femmes ayant survécu à un infarctus du myocarde ou à un accident vasculaire cérébral (AVC). Au total, 386 patientes (moyenne d'âge de 41 ans) ont été incluses dans l'étude. Leur état de santé a été comparé à celui d'autres femmes (782), sans antécédent de maladies cardiovasculaires. Les chercheurs ont suivi l'ensemble des participantes pendant 19 ans.

Maladies cardivasculaires : les femmes en première ligne

Chez les victimes d'un infarctus du myocarde, le risque de décès était ainsi 3,7 fois plus élevé comparé au groupe contrôle. Concernant l'AVC, les auteurs ont observé une multiplication de ce risque supérieur par 1,8. Dans la majorité des cas, il s'agissait d'une récidive d'accident cardiovasculaire. Les auteurs recommandent ainsi la mise en place d'un suivi très régulier de ces femmes, notamment au niveau de la prévention secondaire.

Ce constat est d'autant plus important que les femmes sont de plus en plus concernées par les maladies cardiovasculaires et ce, de plus en plus jeunes. Selon la Fédération française Cardiologie, "plus de 54% des victimes des maladies cardiovasculaires sont des femmes et les infarctus du myocarde chez celles de moins de 50 ans ont triplé ces 15 dernières années".

Source : JAMA (Journal of the American Medical Association).

Mot-clef : Cardiovasculaire

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

ECHANGER