Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Adolescents : alerte aux faux appareils dentaires !

Actualités santé

Adolescents : alerte aux faux appareils dentaires !

[ Publié le 22 décembre 2015 ]

Depuis plusieurs semaines, des tutoriels de fabrication d'appareils dentaires "faits maison" circulent sur Internet. Mensongères, ces vidéos attirent de nombreux adolescents motivés pour avoir de belles dents bien rangées... et sans payer.

jeunes-appareils-dentaire-22122015

La diffusion de spots pour fabriquer soi-même son appareil dentaire est un phénomène répandu aux Etats-Unis et en Asie. Mais l'Europe n'est plus en reste : le buzz a franchi les frontières. "Les auteurs de ces vidéos, le plus souvent des adolescents, expliquent comment resserrer un espace entre deux dents à l'aide d'un élastique, permettant ainsi d'éviter un traitement orthodontique", alerte la Fédération française d'orthodontie (FFO).

Deux dents perdues

Cette technique fonctionne, mais les dangers sont loin d'être anodins. "L'adolescent risque en effet une infection de la gencive et des déplacements de dents dans le mauvais sens." Plus grave encore, "l'élastique risque de remonter le long des dents, de pénétrer dans la gencive et d'entraîner ainsi le déchaussement des dents, celles-ci n'étant pas retenues par l'os". Preuve en est, "un ado de 12 ans a récemment perdu ses deux dents en utilisant cette technique", souligne le Dr Jean-Baptiste Kerbrat, médecin stomatologue à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris).

La mode et le budget

Ces vidéos suscitent la curiosité de jeunes toujours plus nombreux à passer à l'action. Une explication, l'effet de mode. "A priori, le système de soins en France (mutuelles fréquentes et CMU à disposition des familles précaires) devrait limiter de tels excès. La Fédération Française d'Orthodontie se doit cependant de mettre en garde contre cette pratique dangereuse pour la santé et de rappeler que la première consultation orthodontique est remboursée", indique la FFO.

La prise en charge est ensuite entièrement remboursée par l'Assurance-maladie si l'adolescent a moins de 16 ans. Après 16 ans, le remboursement est assuré seulement en cas d'intervention chirurgicale. Dans ces deux cas, l'Assurance-maladie rembourse 193,50 euros par semestre, le reste étant couvert en fonction de chacune des mutuelles complémentaires. Reste que les coûts de prise en charge atteignent parfois des niveaux très élevés. "Contrairement aux consultations et aux soins dentaires, le tarif des traitements d'orthodontie est libre", peut-on lire sur le site Ameli.fr

Source : Fédération française d'orthodontie (FFO).

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER