Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > VIH : un traitement antirétroviral protège les bébés allaités

Actualités santé

VIH : un traitement antirétroviral protège les bébés allaités

[ Publié le 20 novembre 2015 ]

De la mère à l'enfant, le VIH peut se transmettre par voie sanguine ou lactifère. Un traitement antirétroviral permettrait de réduire le risque de contamination pour les bébés qui tètent leur mère séropositive. Ce, jusqu'à un an d'allaitement maternel selon des chercheurs français.

allaitement-vih-bebe-201115

L'équipe du Pr Philippe Van de Perre, chercheur INSERM à Montpellier a suivi des petits patients dans 4 pays d'Afrique (Afrique du Sud, Burkina Faso, Ouganda, Zambie), entre mai 2009 et novembre 2012. Dans cette étude, les scientifiques ont comparé l'efficacité de deux traitements antirétroviraux : le lamivudine et le lopinavir-ritonavir. La durée de prescription s'étalait sur 50 semaines, soit quasiment une année. Pendant ce temps, la mère continuait d'allaiter.

Un risque subsiste

"Sur cette période, 17 infections ont été rapportées. Mais aucune différence d'efficacité n'a été repérée entre les deux molécules. Le risque de contamination dépend en fait du degré d'adhésion thérapeutique aux médicaments", poursuit le Pr Van de Perre. Par conséquent, "tant que l'enfant est nourri au lait maternel et donc exposé à un risque potentiel de transmission virale, la prise de traitement antirétroviral doit être poursuivi". Pour y parvenir, il est important de renseigner les mères sur les risques de contamination du VIH par l'allaitement. Mal informées, ces dernières risquent en effet d'arrêter le traitement trop précocemment.

Avec 12 mois d'amplitude, les mamans séropositives peuvent donc espérer allaiter leur enfant deux fois plus longtemps, pour un renforcement maximal des défenses immunitaires du petit. Vous souhaitez en savoir plus ? Consultez le guide de l'OMS dédié aux stratégies d'alimentation du nourrisson en cas de séropositivité maternelle.

Source : Revue médicale The Lancet.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

ECHANGER