Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Elles mettent le paquet contre le lobby du tabac

Actualités santé

Elles mettent le paquet contre le lobby du tabac

[ Publié le 9 novembre 2015 ]
Cliquez sur les visuels agrandir

La Mutualité française et trente-neuf autres organisations, représentatives des victimes du tabac et des associations de lutte contre le tabagisme, interpellent les parlementaires avant l’examen du projet de loi de Modernisation du système de santé. Elles défendent notamment l’introduction du paquet neutre.

«  Votre vote (…) peut sauver des milliers de vies ! » Cette phrase conclut la tribune cosignée par la Mutualité française et trente-neuf autres organisations représentatives des victimes du tabac et des associations de lutte contre le tabagisme*. Elle résume le message transmis aux parlementaires, avant l’examen du projet de loi de Modernisation du système de santé qui débute le 9 novembre.

Cette loi intègre l’ensemble des préconisations du Programme national de réduction du tabagisme (PNRT), véritable bête noire des industriels du tabac.

Deux mesures, notamment, sont visées par le lobby des cigarettiers. La première instaure à compter de mai 2016 le paquet neutre, supprimant logo et typographie des marques sur des emballages de même forme et de même taille. La seconde entérine la création d’un Fond de prévention du tabagisme alimenté par l’industrie, permettant la mise en œuvre de la Convention cadre pour la lutte antitabac ratifiée par le Parlement français en 2004.

« L’efficacité du paquet neutre a été rigoureusement démontrée », rappelle le texte de la tribune.
« Deux tiers des personnes interrogées (…) considèrent qu’il ne donne pas envie d’être acheté et qu’il dissuade de commencer à fumer. »

 « La consommation de tabac en France tue prématurément 78 000 personnes par an, soit plus de 200 décès par jour », s’alarment les signataires. « Nos enfants tombent très jeunes dans le piège du tabagisme : à 17 ans, 40% des filles et des garçons fument. Le cancer du poumon touche 40 000 personnes chaque année. »

 

«  Mesdames, Messieurs, le choix est simple… »

Ils pointent également « le coût pour les finances publiques, avec un déficit net attribuable au tabac de près de 15 milliards d’euros par an, soit plus de 40 millions d’euros par jour. »
Ils soulignent, enfin, que «  ce fléau sanitaire est d’autant plus scandaleux qu’il n’est pas une fatalité. Certains pays, comme le Royaume-Unis, l’Australie, la Norvège et les Etats-Unis, en appliquant les recommandations de la Convention cadre de l’OMS pour la lutte anti-tabac (CCLAT), ont enrayé leur consommation de manière drastique et pérenne. »

« Mesdames, Messieurs les parlementaires, le choix est simple », assure le manifeste. « D’un côté, la promotion de la santé pour les Français. De l’autre, la défense des intérêts financiers de quatre multinationales dont l’unique objet est la recherche cynique du profit, quel qu’en soit le coût humain. »

Ce combat est loin d’être gagné. Le paquet neutre, adopté en première lecture par les députés, a été supprimé en octobre par les sénateurs. Sa réapparition dans le texte présenté aujourd’hui au Parlement a suscité l’ire des buralistes, qui sont descendus dans la rue par milliers pour exprimer leur colère.

Cédric Portal

*: Victimes du tabac : 40 organisations interpellent les parlementaires

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cigarettes trop chères ?

Arrêtez de fumer gratuitement en vous faisant aider par un médecin tabacologue !

En savoir plus

ECHANGER