Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Monoxyde de carbone : aérez pour éviter les intoxications

Actualités santé

Monoxyde de carbone : aérez pour éviter les intoxications

[ Publié le 20 octobre 2015 ]

Entre le 1er septembre et le 14 octobre 2015, les autorités sanitaires ont recensé 53 épisodes d'intoxication au monoxyde de carbone, touchant 170 personnes. Rappel des gestes simples à respecter pour réduire les risques d'intoxication.

monoxyde-carbone-fenetre-ouverte-201015

Les principales circonstances d'intoxication au monoxyde carbone (CO) sont associées à des appareils de chauffage mal entretenus ou mal installés. Il s'agit notamment des appareils de chauffage ou de production d'eau chaude (gaz naturel, bois, charbon, fuel, butane, propane, essence ou pétrole...). Par ailleurs, une intoxication sur quatre est due à un appareil non raccordé, le plus souvent utilisé de manière inapproprié : un chauffage mobile, un groupe électrogène ou un brasero/barbecue fonctionnant dans un espace clos.

Contrôler les appareils de chauffage

Avant l'hiver et comme l'impose la réglementation, faites impérativement entretenir vos appareils de chauffage et de production d'eau chaude à combustion par un professionnel. La Direction générale de la Santé (DGS) insiste également sur les conseils suivants :

  • Ne vous chauffez jamais avec des dispositifs non destinés à cet usage (réchauds de camping, fours, brasero, barbecue, cuisinière...) ; 
  • N'utilisez pas un groupe électrogène dans un lieu clos. Ce dernier doit impérativement être placé à l'extérieur des bâtiments ; 
  • Les chauffages d'appoint à combustion, comme le poêle à pétrole ne doivent pas fonctionner de façon prolongée. Au bout de quelques heures, ils risquent de ne plus bien fonctionner et de dégager du CO ; 
  • Aérez quotidiennement l'habitation et n'obstruez jamais les grilles de ventilation, même par temps froid. 

Maux de tête, fatigue, nausées... Autant de signes caractéristiques d'une intoxication. Dans de rares cas, elle est si importante qu'elle expose à un risque de coma. D'ailleurs une centaine de décès est enregistrée chaque année. En cas de suspicion d'intoxication, aérez immédiatement les locaux, arrêtez si possible les appareils à combustion, évacuez et appelez les secours en composant le 15, le 18 ou le 112 (et le 114 pour les personnes malentendantes).

 

Sources : Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES), Institut de veille sanitaire (InVS).

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés