Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Pourquoi bannir le tabac est une méthode "payante"

Actualités santé

Pourquoi bannir le tabac est une méthode "payante"

[ Publié le 11 septembre 2015 ]

L'interdiction de fumer dans les lieux publics, intérieurs mais aussi extérieurs, gagne du terrain. Aux Etats-Unis, cette politique porte particulièrement ses fruits pour faire reculer le tabagisme.

interdiction-tabac-effeicace-110915

La Californie fait partie des Etats américains les plus répressifs en matière de tabagisme. Des amendes salées y sont infligées à ceux qui décident de s'en griller une dans un parc, sur la plage ou sur leur lieu de travail. Et la répression semble payer. "L'interdiction du tabac dans les lieux publics est efficace pour éloigner les non-fumeurs et les jeunes de la cigarette [...] et ainsi réduire leur exposition au tabagisme passif", soulignent des chercheurs américains. "Évoluer dans un environnement où il est interdit de fumer partout réduit d'un tiers le risque de tomber dans le tabagisme."

Des mesures efficaces

Pour le prouver, l'équipe du Pr Stanton Glantz a observé le comportement de 4.000 jeunes pendant 11 années. Au début de l'étude en 1997, tous les volontaires étaient âgés de 12 à 18 ans. Ils étaient 11,6% à avoir accès à des restaurants et des bars non-fumeurs. Dix ans plus tard, la situation a considérablement évolué. Ces chiffres sont respectivement passés à 43,3% pour les restaurants interdisant la cigarette et 36% concernant les bars. Les jeunes, ainsi moins exposés à la fumée, se sont avérés moins enclins - de 20% par rapport aux autres - à devenir fumeurs.  Et ceux qui fumaient déjà avaient réduit leur consommation de 15%. Preuve de l'efficacité de ces mesures, seulement 15% de la population américaine est aujourd'hui considérée comme fumeuse, contre 42% en 1965. Mais à l'origine de 480.000 décès chaque année, le tabagisme reste la première cause de mortalité aux Etats-Unis.

La loi se durcit en France

En France, la loi progresse aussi : après les bars, les restaurants, le bureau et certaines plages, c'est désormais à proximité des aires de jeux pour enfants et à bord des véhicules transportant des enfants de moins de 12 ans qu'il est interdit de fumer. Mais dans l'Hexagone, les progrès ne sont pas encore au rendez-vous : la prévalence du tabagisme est passée de 28% à 32% entre 2012 et 2014.

Source : JAMA Pediatrics.

Mot-clef : Addiction tabac

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Envie d'enfant ou enceinte : vous avez décidé d'arrêter de fumer.

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER