Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Les rêves oubliés ne sont plus un mystère !

Actualités santé

Les rêves oubliés ne sont plus un mystère !

[ Publié le 25 septembre 2015 ]

Vous ne vous souvenez jamais de vos rêves ? En réalité, l'absence de souvenir au réveil résulterait d'un problème d'encodage au cours du sommeil, selon des chercheurs de l'INSERM.

sommeil-reves-25092015

En moyenne, chacun d'entre nous se souviendrait d'un à trois rêves par semaine. De précédents travaux ayant déjà établi ce constat, il restait surprenant que certains continuent d'affirmer ne jamais se souvenir d'aucun songe. Ainsi, 0,38% d'irréductibles n'auraient même, selon eux, jamais rêvé de toute leur vie ! L'équipe d'Isabelle Arnulf de l'INSERM (unité 1127 INSERM/CNRS/UMPC Paris 6, Institut du Cerveau et de la Moelle épinière, Paris) s'est donc demandé si ces individus ne présentaient pas tout simplement des problèmes de mémoire. "Mais leur évaluation par différents tests n'a pas montré de différence avec les personnes se souvenant de leurs rêves", explique l'auteur de ce travail. "Ces patients ont le même niveau de mémoire et le même profil cognitif que les autres", clarifie-t-elle. Se pouvait-il alors que ces individus ne rêvent jamais ?

Un blocage après le sommeil paradoxal

"En observant leur activité nocturne en laboratoire, il est apparu que les phases de sommeil de ces patients étaient standards et qu'ils montraient des comportements oniriques en actes ou en paroles, évoquant sans ambiguïté des pensées de type rêve", explique la chercheuse. En clair, ils mimaient par exemple des scènes de leurs songes. "Ce qui arrive également aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson, indiquant qu'ils étaient bien en train de rêver." Pour autant, "ces personnes sont sincères quand elles disent qu'elles n'en ont aucun souvenir, jamais. Il s'agirait plutôt d'un problème d'encodage du souvenir juste à la sortie du sommeil paradoxal, sans autre altération de la mémoire", conclut Isabelle Arnulf.

Source : INSERM.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés