Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Comment prévenir le cancer colorectal

Actualités santé

Comment prévenir le cancer colorectal

[ Publié le 22 septembre 2015 ]

En France, le cancer colorectal se situe au troisième rang des cancers les plus fréquents, tous sexes confondus. La France dispose d'un programme de dépistage de cette tumeur qui peut être prévenue grâce à une meilleure hygiène de vie.

prevention-cancer-colorectal-220915

Selon l'Institut national du Cancer (INCa), "le cancer du côlon se développe à partir des cellules qui tapissent la paroi interne du côlon. Dans plus de 80% des cas, il provient d'une tumeur bénigne, appelée polype adénomateux, qui évolue lentement et finit par devenir cancéreuse."

Il existe, comme pour de nombreux cancers, des facteurs de risque bien identifiés. Notamment en lien avec notre hygiène de vie :

  • Une alimentation trop calorique ; 
  • Une consommation importante de viande rouge ; 
  • Une alimentation riche en graisses animales ; 
  • Une consommation d'alcool ; 
  • Une consommation de tabac ; 
  • Une inactivité physique et un surpoids. 

Par ailleurs les personnes présentant des antécédents familiaux doivent impérativement consulter leur médecin. C'est le cas si l'un de vos parents proches (mère, père, soeur, frère, enfant) a eu, avant 65 ans, un cancer colorectal ou un/des polype(s) dans le côlon ou le rectum. Mais aussi si deux de vos parents proches (mère, père, soeur, frère, enfant) ont eu un cancer colorectal ou un/des polype(s) dans le côlon ou le rectum, quel que soit leur âge au moment du diagnostic. Dans ce cas, vous avez un risque dit "élevé" de développer un cancer colorectal au cours de votre vie. Votre médecin le déterminera lors de la consultation et vous adressera à un gastroentérologue pour un suivi adapté. Ce cas de figure représente 15% à 20% des cancers colorectaux diagnostiqués en France. Dans cette situation, la modalité de dépistage recommandée est la coloscopie.

Un nouveau test de dépistage

Selon l'INCa, "la grande majorité des cancers colorectaux sont diagnostiqués après 50 ans, chez les hommes comme chez les femmes. C'est pourquoi le programme national de dépistage organisé du cancer colorectal s'adresse à toutes les personnes âgées de 50 à 74 ans, ne présentant pas de symptômes ou d'antécédents personnels ou familiaux particuliers".

En pratique, comment cela se passe-t-il ? Vous avez entre 50 et 74 ans ? Vous recevrez tous les deux ans un courrier vous invitant à retirer un test de dépistage auprès de votre médecin traitant, à l'occasion d'une consultation. Il existe aujourd'hui un nouveau test immunologique : baptisé OC Sensor, il est basé sur la détection d'hémoglobine humaine par des anticorps. Pour davantage d'informations, consultez le site de l'INCa.

Source : INCa, Institut national du Cancer.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

ECHANGER