Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Route des vacances : le check-up passe aussi par le siège-auto !

Actualités santé

Route des vacances : le check-up passe aussi par le siège-auto !

[ Publié le 16 juillet 2015 ]

Si vous avez prévu d'emmener votre bébé sur la route des vacances, pensez à faire le point sur son siège auto. Est-il toujours adapté ? Lequel choisir si vous n'en avez pas ? Rappel des règles à respecter.

securite-routiere-vacances-190715

"Un enfant de moins de 10 ans doit obligatoirement voyager dans un siège adapté à son âge, à son poids et à sa morphologie", rappelle la Sécurité routière. Si cette obligation existe depuis 1992, "trop d'enfants sont encore mal attachés ou installés dans un dispositif inadapté". Le danger est d'autant plus important pour les plus jeunes, encore très fragiles. Un coup de frein brusque, un très petit choc pourraient avoir des conséquences dramatiques. La masse de la tête d'un nourrisson est proportionnellement plus importante que celle du corps et sa force musculaire est bien moindre. Par conséquent, en cas de choc, il ne résiste pas à la décélération. Les risques de lésions au niveau du cou sont alors importants.

Le poids, critère de choix

"La norme européenne distingue cinq groupes correspondant au poids de l'enfant", explique la Sécurité routière.

  • Groupe 0 : de la naissance à 10 kg. Ces dispositifs sont installés dos à la route, à l'avant ou à l'arrière de la voiture. L'enfant bénéficie ainsi d'une protection maximale en cas de choc frontal ;
  • Groupe 0+ : de la naissance à 13 kg. Ce siège permet de transporter l'enfant dos à la route, dans une position semi-allongée. Il doit être installé dans les mêmes conditions que le siège du groupe 0 ;
  • Groupe 1 : de 9 à 18 kg. L'enfant se tient bien assis et peut résister aux forces qui le propulsent vers l'avant lors d'un freinage. Il peut être installé dans un siège doté d'un harnais (siège-baquet) ou dans un siège avec tablette de protection (siège à réceptacle) susceptible de se fixer aux deux points d'ancrage de la ceinture médiane. Toutefois, sachez que dans les pays scandinaves, les recommandations indiquent qu'il est prudent de faire voyager un enfant dos à la route jusqu'à 25kg et environ 4 ans ! ; 
  • Groupe 2 (15 à 25 kg) et groupe 3 (22 à 36 kg). En France, vous pouvez l'installer dans un siège ou sur un coussin rehausseur, ou il voyagera jusqu'à ses 10 ans.

Enfin, "ne vous précipitez pas sur la première promotion venue", indique la Sécurité Routière. L'achat d'un siège auto d'occasion implique des risques. En effet, si celui-ci a déjà subi un choc - même si aucun signe extérieur ne le montre - il se peut que sa capacité d'absorption soit réduite. Il ne protégera donc plus bien votre enfant.

Source : securite-routière.gouv.fr

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER