Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Quand le sommeil fait le lit de la mémoire

Actualités santé

Quand le sommeil fait le lit de la mémoire

[ Publié le 31 juillet 2015 ]

Pendant la nuit, votre cerveau travaille au tri et au stockage des informations. En plus de mettre les idées au clair, le sommeil stimule la mémoire.

sommeil-memoire-310715

Vous avez souvent de légers trous de mémoire? Régulièrement, votre concentration est mise à l'épreuve lorsqu'il s'agit de vous remémorer un événement passé ? Si oui, posez-vous la question suivante : ai-je mon quota de sommeil ? En effet, sombrer dans les bras de Morphée "participe au stockage des souvenirs et stimule la capacité à visionner sans effort les moments passés pour en avoir un souvenir net", expliquent les auteurs d'une étude britannique récemment publiée dans la revue Cortex. Un mécanisme si profond que "dormir permet de se remémorer des souvenirs qui n'auraient pas refait surface sans sommeil", complètent-ils.

Mesurer la capacité à se souvenir

Pour le prouver, les équipes du Pr Nicolas Demay (Université d'Exeter, Royaume-Uni) et du Centre Basque de la Cognition, du Cerveau et du Langage (Espagne) ont comparé les capacités de restitution d'un souvenir avant et après la nuit. Que reste-t-il de la lecture du soir ? Et des mots entendus juste avant de dormir ? Les volontaires ont dû répondre à ces deux questions avant de s'endormir et après le réveil. Résultat, "en plus de faciliter les mécanismes d'apprentissage et de mémorisation, le sommeil multiplie par deux les capacités à se remémorer les informations enregistrées, explique le Pr Demay. Dormir consolide le mécanisme cérébral par lequel un stimulus (visuel, olfactif, tactile...) génère un souvenir. Preuve que le tri entre les informations importantes et celles qui le sont moins se fait la nuit, alors même que le cerveau est en état de veille".

L'hippocampe au cœur du processus

Tout se situe au niveau de l'hippocampe, cette petite glande située dans le lobe temporal chargée de décompresser les souvenirs la nuit pour en faire une sorte de compilation. "Cette mémoire de stockage encode les évènements sous forme de petits films rejoués dans la zone du cerveau qui les a capturés, processus qui permet de visualiser dans les détails un moment passé".

Source : University of Exeter

Mot-clef : Trouble sommeil

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus