Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > IRM : plus de 30 jours d'attente en moyenne !

Actualités santé

IRM : plus de 30 jours d'attente en moyenne !

[ Publié le 24 juin 2015 ]

Le délai moyen d'attente pour un examen d'imagerie par résonance magnétique (IRM) en France s'établit à 30,3 jours. Si la situation s'améliore légèrement, les inégalités régionales persistent ou se creusent.

irm-delai-attente-24062015

Le délai d'attente moyen pour passer une IRM s'élève à plus de 30 jours en France, selon l'Association Imagerie Santé Avenir. Si ce résultat peut paraître positif par rapport à 2014, année noire avec 37,7 jours d'attente en moyenne, il est similaire à celui de 2005. Surtout, il se situe loin des objectifs du plan Cancer (2014-2019) de 20 jours maximum. Malgré 77 nouvelles installations et un taux d'équipement national passé de 10,7 appareils par million d'habitants en 2014 à 11,9 en 2015, la moitié des Français doit attendre plus de 25 jours avant une IRM.

61 jours d'attente en Alsace

Une seule région, l'Ile-de-France, voit ses délais baisser au-dessous de 20 jours. La situation s'est fortement dégradée en Poitou-Charentes, avec un délai passant de 28,6 jours en 2013 à 38,9 jours en 2015. Mais le pire concerne la région Alsace : les patients doivent patienter plus de 61 jours avant d'obtenir un rendez-vous pour une IRM. La région Pays-de-la-Loire reste la moins équipée du pays avec seulement 8,1 IRM par million d'habitants.

La France à la traîne en Europe

Ces chiffres de l'ISA illustrent les difficultés de la France à s'équiper et à combattre les inégalités territoriales. En moyenne, au niveau européen, le taux d'équipement s'établit à 20 IRM par million d'habitants, contre seulement 11,9 pour la France. Cette situation est inacceptable pour le Pr Franck Boudghène, président de la Fédération d'Imagerie du Cancer de la Société française de Radiologie : "La barre des 30 jours d'attente en moyenne et le taux d'équipement du pays reflètent notre retard chronique au sein de l'Europe. Cela crée une situation (...) devenue extrêmement préoccupante et choquante en termes de qualité de soins et de perte de chance".

Source : association Imagerie Santé Avenir.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER