Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Certains médicaments feraient grimper le risque d'homicide

Actualités santé

Certains médicaments feraient grimper le risque d'homicide

[ Publié le 12 juin 2015 ]

Une récente étude montre un lien entre criminalité et prise de médicaments, tels que les benzodiazépines ou encore des anti douleur.

medicament-homicide-benzodiazepines-120615

Les prescriptions prolongées de médicaments augmentent-elles le risque de commettre un homicide ? Voilà une drôle de question à laquelle ont tenté de répondre des médecins finlandais. Au final, ils pointent du doigt quelques familles de médicaments, benzodiazépines et antalgiques notamment.

Dossiers médicaux d'assassins
Le Pr Jari Tiihonen et son équipe du Karolinka Institutet de Stockholm ont repris le dossier médical de 950 assassins et meurtriers, condamnés en Finlande entre 2003 et 2011. Ils se sont particulièrement intéressés à leurs prises de médicaments au long cours, c'est-à-dire depuis au moins 7 ans. L'âge moyen des individus était de 36,3 ans et neuf sur dix étaient des hommes.

Alcool et autres drogues
Les auteurs ont d'abord observé que dans les trois-quarts des cas, les homicides ont également été commis dans un contexte d'intoxication à l'alcool ou à d'autres drogues. Concernant les médicaments, ils font état d'une augmentation "assez modeste" du risque criminel, en présence d'antidépresseurs (+31 %). Mais elle est plus élevée avec les benzodiazépines (45 %). En revanche, ils ont été assez surpris de constater que les plus fortes corrélations mettaient en présence les antalgiques, opiacés (+92 %) et surtout anti-inflammatoires non-stéroïdiens (+206 %) ! Un constat qui selon eux devrait alerter sur la prise en charge de la douleur chez des patients ayant des antécédents criminels.

Source : World Psychiatry.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus