Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Vaccin contre le HPV : pas de risque en cas de grossesse

Actualités santé

Vaccin contre le HPV : pas de risque en cas de grossesse

[ Publié le 7 mai 2015 ]

Pour protéger les jeunes filles des infections à HPV, la vaccination est recommandée avant le début de l'activité sexuelle. Il arrive toutefois que l'immunisation se fasse, par erreur, chez une jeune fille enceinte. Sans risque pour le bébé d'après l'analyse de la Revue Prescrire.

grossesse-papillovirus-070515

La vaccination contre les papillomavirus humain (HPV) est recommandée en France, depuis 2006. Deux vaccins sont disponibles en France, à destination, principalement des jeunes filles âgées de 9 à 14 ans révolus, avec un rattrapage limité à l'âge de 19 ans. Idéalement cette immunisation est réalisée avant le début d'une activité sexuelle. Mais il arrive parfois qu'une jeune fille enceinte soit vaccinée par erreur.

Pas de risque pour le futur enfant
Les rédacteurs de Prescrire ont passé en revue les données concernant un peu plus de 1.000 jeunes, attendant un enfant, vaccinées avec Gardasil® et 400 avec Cervarix®. Menée à partir d'un rapport de pharmacovigilance de l'Agence européenne du Médicament (EMA) et d'informations fournies par les fabricants des vaccins, leur analyse n'a révélé aucun risque particulier pour le futur bébé. Ainsi, "il n'a pas été mis en évidence d'augmentation du risque d'avortement spontané, ni de malformation, ni de naissance prématurée", précisent les rédacteurs de Prescrire.

Source : Revue Prescrire n°379, mai 2015.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Bébé vient d'arriver : comment retrouver ses formes en gardant la forme, même en allaitant !

Nos diététiciennes vous conseillent.

En savoir plus