Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Sinusite aiguë : privilégiez le paracétamol

Actualités santé

Sinusite aiguë : privilégiez le paracétamol

[ Publié le 4 mai 2015 ]

Pour soigner une sinusite aiguë, le recours à des antibiotiques n'est, dans la plupart des cas, pas nécessaire. Telle est la conclusion de l'article paru dans la publication Prescrire du mois de mai. En effet, chez les patients sans risque, l'évolution de la maladie est "spontanément favorable". Explications.

sinusite-mouchage-nez-050515

Une sinusite aiguë provient le plus souvent d'une infection de la muqueuse nasale. Cela provoque une production de mucus qui s'épaissit au fil des jours, s'il n'est pas évacué par le mouchage. Il en résulte le blocage de l'espace situé entre les sinus et les fosses nasales. Le mucus ne peut plus s'écouler et la pression dans les sinus augmente.

Quels symptômes
"Les premiers symptômes sont voisins de ceux d'un rhume : une congestion et un écoulement nasaux, une gêne à la respiration, des troubles de l'odorat", expliquent les rédacteurs de Prescrire, qui consacre un article à cette pathologie dans son numéro du mois de mai 2015. D'autres symptômes sont parfois présents, comme une toux ou des maux de tête, et peuvent perturber le sommeil de la personne malade. "La plupart du temps, chez les patients sans risque particulier, l'évolution d'une sinusite aiguë infectieuse est spontanément favorable en une à deux semaines. Les complications graves sont très rares", continuent les rédacteurs.

Soulager les symptômes
En cas de douleur ou de fièvre associée, les spécialistes recommandent de prendre du paracétamol et, dans la mesure du possible, d'éviter les anti-inflammatoires non stéroïdiens (type ibuprofène). "Une antibiothérapie, en général à base d'amoxicilline, n'est justifiée que chez certains patients à risque élevé de complications : patients diabétiques, patients immunodéprimés", précisent les rédacteurs de Prescrire.

Certains reflexes simples peuvent aussi aider à soulager les symptômes. Sur son site Internet, l'Assurance-maladie conseille de :

  • de ne pas s'exposer à la fumée de tabac qui favorise les infections respiratoires,
  • d'arrêter de fumer,
  • d'humidifier l'intérieur du nez avec des produits adaptés (sérum physiologique, spray d'eau thermale ou de mer),
  • de dormir la tête surélevée pour améliorer le passage de l'air,
  • d'éviter les climatiseurs qui assèchent l'environnement. La température idéale d'une pièce se situe autour de 18°C,
  • de boire régulièrement de l'eau.

Sources : Prescrire, n°379, mai 2015. Assurance maladie

(Destination santé ©)

Mots-clefs : Sinusite , Sphère ORL

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus

ECHANGER